UPAC Commissioner Robert Lafreniere arrives to speak to the media at a news conference in Montreal on Tuesday, October 31, 2017. MNA Guy Ouellette was linked to a UPAC probe called Machurer, which looked into suspected illegal financing within the Liberal party under former leader Jean Charest. THE CANADIAN PRESS/Ryan Remiorz
Accueil / Société / ALERTE « ROUGE » ! Le patron de l’UPAC démissionne le jour des élections. La marmite libérale explose!

ALERTE « ROUGE » ! Le patron de l’UPAC démissionne le jour des élections. La marmite libérale explose!

TVA Nouvelles > Le grand patron de l’Unité permanente anticorruption (UPAC), Robert Lafrenière, démissionne de son poste, a appris notre Bureau d’enquête.Il devait remettre sa lettre de démission au cours de la journée au ministère de la Sécurité publique, au moment même où les Québécois sont appelés massivement aux urnes.

Son mandat inachevé, il avait obtenu récemment de l’Assemblée nationale l’autorisation de créer son propre corps de police.

Tout au long de son règne, le commissaire a cependant vu sa cote de confiance remise en doute à plusieurs reprises.

Dernier revers en date: le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) annonçait vendredi qu’il invalidait les mandats de perquisition visant le député libéral Guy Ouellette, arrêté en octobre dernier par l’UPAC. Des rumeurs à l’interne indiquent d’ailleurs que cette décision du DPCP ne serait pas étrangère au fait que le commissaire Lafrenière claque la porte.

Lire la suite de l’article sur TVA Nouvelles

Voir également

Totalitarisme LGBT: Legault accusé de ne pas participer au défilé de la fierté gaie

HQA > L’annonce de l’absence de François Legault au défilé de la fierté gaie de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *