Accueil / Multiculturalisme / Avoir une « famille nucléaire blanche », c’est faire la promotion du racisme

Avoir une « famille nucléaire blanche », c’est faire la promotion du racisme

Fox News >

Une professeure de l’Université de la Ville de New York a récemment déclaré dans une suite de tweets incendiaires que la « famille nucléaire blanche » faisait la promotion du racisme, déclenchant une vague de commentaires hostiles sur les médias sociaux.

Jessie Daniels, décrite comme une experte des « manifestations de racisme sur Internet »  a enflammé les réseaux sociaux après avoir affirmé que l’existence de familles blanches promouvait de facto le racisme.

La professeur débuta son exposé en affirmant que le « la famille nucléaire blanche est une des forces les plus puissantes promouvant la suprématie blanche », ajoutant que les familles qui « reproduisent des enfants blancs » font « parties du problème » car elles facilitent la diffusion de la suprématie raciale blanche aux États-Unis, selon le site Campus Reform.

 

La question raciale a remplacé la question sociale pour la nouvelle gauche universitaire

 

Elle a également tweeté: « Si vous êtes une personne blanche disant vouloir démanteler la suprématie blanche mais que vous formez une famille blanche en reproduisant des enfants blancs – tout en souhaitant le mieux pour eux -, comment pouvez-vous affirmer que vous n’êtes pas une partie prenante du problème que vous souhaitez combattre ? »

Mme Daniels a terminé son exposé en suggérant que les « Blancs » devraient confronter leur propre racisme et arrêter de perpétuer l’inégalité en laissant leurs maisons en héritage à leurs enfants.

« Tant que les Blancs ne seront pas prêts à confronter la suprématie blanche systémique au travers de leur propre racisme familial, celle-ci ne pourra être démantelée » a-t-elle écrit. « Au-delà de notre dénonciation du racisme individuel, les Blancs souhaitant faire partie du combat devraient se poser des question sur leur propre richesse immobilière ».

Elle a également ajouté : « Blancs : possédez vous votre maison ? Lorsque vous mourrez, où passera la valeur de cette maison ? Si c’est à vos enfants, vous reproduisez l’inégalité. »

Suite au tollé provoqué par ses tweets, la professeure bloqua son compte Tweeter. Ni Mme Daniels, ni l’Université n’ont acceptés de commenter l’affaire.

 

Lire l’article en anglais sur Fox News.

Voir également

Charia à Montréal : des femmes exclues d’un chantier à proximité d’une mosquée

TVA Nouvelles > Le propriétaire de deux mosquées a fait des pressions sur un entrepreneur …

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *