Accueil / Multiculturalisme / Censure multiculturaliste à Montréal : Les élus ne pourront plus dénoncer l’islamisation du Québec

Censure multiculturaliste à Montréal : Les élus ne pourront plus dénoncer l’islamisation du Québec

Pierre-André Normandin >

Les élus montréalais pourront désormais être sanctionnés s’ils font preuve de discrimination. L’administration Plante a décidé de modifier le code d’éthique s’appliquant aux membres du conseil municipal afin d’interdire le profilage social et racial.

Cette modification survient alors qu’une conseillère d’arrondissement d’Anjou, Lynne Shand, a soulevé la controverse sur les réseaux sociaux en dénonçant le fait d’avoir été traitée par une médecin portant le voile. Celle-ci a été exclue de son parti et a fait l’objet d’une plainte à la Commission municipale du Québec, mais rien dans le code d’éthique des élus montréalais ne sanctionnait clairement de tels propos.

Ce sera désormais le cas.

L’administration Plante a adopté ce matin une modification au code d’éthique qui interdira dorénavant de faire preuve de discrimination envers les citoyens. Le règlement précise que l’interdiction vise tant la race, la couleur, le sexe, l’identité ou l’expression du genre, la grossesse, l’orientation sexuelle, l’état civil, l’âge, la religion, les convictions politiques, la langue, l’origine ethnique, la condition sociale ou le handicap.

> La suite sur le Journal de Montréal.

Voir également

Signes religieux : Il n’y aura aucune exception pour Montréal

Mylène Crète > Des élus des quatre partis représentés à l’Assemblée nationale ont fermé la …

3 commentaires

  1. … Big Brother is watching you !…………… Au nom de la LIBERTÉ Bien SÛR !!!

  2. Je ne comprends vraiment, non vraiment. La mairesse de Montréal qui veut faire de la désobéissance civile. »Les élus montréalais pourront désormais être sanctionnés s’ils font preuve de discrimination ». Se pourrait-il que la mairesse de Montréal, le chef de l’opposition à l’hôtel de ville de Montréal et les élus des municipalités défusionnées, qui s’élèvent contre le projet de loi sur la laïcité de l’État par la désobéissance civile, fassent preuve de discrimination envers la très grande majorité des citoyens qui ont voté pour cette loi? Ces élus devraient-ils être sanctionnés? Devraient-ils démissionner? Étant donné que ce n’est qu’une minorité qui s’élève contre le projet de loi de la laïcité de l’État, pour qui se prennent-ils, ces élus qui s’élèvent contre la majorité. Les citoyens qui ont voté pour ces mairesses et ces maires l’ont pas fait pour leur donner ce droit, cela n’est pas leur rôle. Si les élus se mettent à faire de la désobéissance civile, quel exemple donnent-ils aux citoyens? Vivement qu’ils démissionnnent ! Mme la mairesse Valérie Plante, les personnes qui ont voté pour vous ne l’ont pas fait pour cela. Êtes-vous la grenouille qui se veut faire aussi grosse que le boeuf. Vous croyez-vous plus importante que le premier ministre du Québec. Eh bien, je vais vous dire, j’ai hésité à la dernière minute et n’ai pas voté pour vous. Et lorsque je vous ai vue à la fin des élections, sautant, ricanant, je ne m’ai pu m’empêcher de vous comparer à une sauterelle ricaneuse, et je me suis même demandé ce que vous aviez fumé. J’étais bien contente de ne pas avoir voté pour vous, même si ne n’ai pas gagné mes élections. Vous ne pouvez pas décider pour la population de Montréal, oh non. Nous ne vous avons pas donné le mandat pour le faire. Faites votre job, ne vous mêlez pas d’autre chose. Il n’y a qu’une faible population qui est d’accord avec vous. Et on sait laquelle…

  3. Suite à mon message du 14 avril, j’ai une question à poser à ces mêmes élus. Pas sûre qu’on me réponde, ni qu’on lise mon message, comme je le vois, nous ne sommes que deux à voir émis des commentaires. Ces élus sont multiculturalistes, pas interculturalistes, et fédéralistes, contre la souveraineté et contre l’indépendance. Mais mme la mairesse et ses suiveux veulent se séparer du Québec. Êtes-vous des extraterrestres ? Il y a plein de sites sur les extraterrestres, du, du, du, du, du… Je crois que vous pourriez en trouver au moins un qui fasse votre affaire, qui sait on pourrait vous recruter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *