Accueil / Société / Corruption libérale : Le gendre de l’ex-directeur de l’UPAC soupçonné au criminel

Corruption libérale : Le gendre de l’ex-directeur de l’UPAC soupçonné au criminel

Denis Lessard >

Visé par des allégations de nature criminelle, le patron de la Sûreté du Québec, Martin Prud’homme, est relevé de ses fonctions, a annoncé la ministre de la Sécurité publique Geneviève Guilbault.

Cette suspension durera le temps que le Bureau des enquêtes indépendantes fasse enquête sur les faits allégués, d’expliquer la ministre. M. Prud’homme a été rencontré ce matin, on lui a fait part de la décision du gouvernement, prise par le Conseil exécutif.

 

Martin Prud’homme, ancien sous-ministre libéral de la Sécurité publique

 

Ses fonctions seront occupées par le directeur adjoint de la SQ, Mario Bouchard, pour la durée de l’enquête.

Mme Guilbault a insisté pour souligner que le gouvernement avait « agi rapidement pour rassurer la population ».

M. Prud’homme avait été nommé rapidement après l’arrivée au pouvoir du gouvernement Couillard. Il avait été prêté pendant un an au Service de police de la Ville de Montréal avec le mandat de remettre la boîte en ordre.

> La suite sur La Presse.

– – –

Pour mieux comprendre les réseaux libéraux au sein de l’appareil d’État québécois :

Voir également

Vie privée : Les GAFA vous surveillent avec la complicité de l’État

Normand Lester > En exil en Suisse en 1916, Lénine a écrit son essai classique L’Impérialisme, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *