Accueil / Société / Des Anglais veulent transformer les cours d’histoire du Québec en séance de repentance antiraciste

Des Anglais veulent transformer les cours d’histoire du Québec en séance de repentance antiraciste

Le Peuple >

Le gouvernement du Québec a pris des mesures pour remplacer ses manuels d’histoire du troisième secondaire par une version qui « reflétera mieux la perspective autochtone ». Mais le Comité pour l’amélioration du programme d’histoire du Québec (ComECH-Québec) en veut plus et demande à Québec de revoir le programme d’histoire au complet.

En fait, ComECH-Québec souhaite plus de diversité dans les manuels d’histoire des troisième et quatrième secondaire. Selon ce groupe, le programme actuel « diabolise les anglophones, omet une grande partie de l’histoire des Noirs au Québec, renforce les stéréotypes négatifs sur les musulmans et passe sous silence l’histoire de la xénophobie et de l’antisémitisme au Québec. »

 

Robert Green est instituteur au Westmount High School et écrit pour la revue de gauche bilingue Ricochet

 

Le groupe a obtenu deux rencontres consultatives avec des représentants du ministère de l’Éducation, mais sans résultat. Le président du groupe, Robert Green, et ses collègues seraient même sortis « frustrés » de ces réunions. « Le gouvernement n’a pas agi [à la suite de nos demandes], et n’a même pas considéré nos demandes comme légitimes », a déclaré M. Green. « Pourtant, nous avons fourni des pages de références qui montrent tout ce qui pose problème ».

> La suite sur Le Peuple.

Voir également

La mairie de Montréal défend la violence politique de l’extrême-gauche

Olivier Robichaud > Les groupes d’extrême droite et les militants antifascistes se donnent rendez-vous à …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *