Accueil / Immigration / La « boussole électorale » de Radio-Canada est un outil de propagande immigrationniste

La « boussole électorale » de Radio-Canada est un outil de propagande immigrationniste

 Éric Pilon >

On le sait, Radio-Canada ne rate jamais une occasion de mettre à l’avant-plan les idées « progressistes » nées dans l’antre du dragon libéral. Nous en avons eu un bel exemple, récemment, avec un bidule que la chaîne d’État a mis à la disposition des internautes : la « Boussole électorale ». Qu’est-ce que la Boussole électorale ? « [U]n outil développé par des politologues [qui permet] de calculer comment vos positions se comparent à celles des partis politiques québécois », est-il écrit à ce sujet sur le site de Radio-Canada.

Or, l’une des questions posées par cette étrange rose des vents politique avait trait à l’immigration. À la question « Combien d’immigrants le Québec devrait-il admettre? », les répondants de la Boussole ont ainsi été 37 % à répondre qu’il serait préférable de maintenir le statu quo ; 31 % disaient vouloir « beaucoup plus » ou « un peu plus » de nouveaux arrivants, tandis que 28 % ont mentionné qu’il serait plutôt souhaitable que le Québec accepte « beaucoup moins » ou « un peu moins » d’immigrants.

 

 

Avec ces résultats en main, Radio-Canada/CBC s’est permis de conclure que près de 70 % des Québécois étaient satisfaits des politiques migratoires actuelles et aimeraient même qu’elles soient plus permissives. Comment interpréter ce constat ? En posant ce postulat : puisque la « Boussole électorale » est accessible sur le site même de CBC/Radio-Canada, on comprendra donc qu’une majorité de répondants sont des habitués de la chaîne d’État, très friande de multiculturalisme.

On peut se demander si cette dernière ne fait que servir de relais servile aux positions du premier ministre Justin Trudeau, qui nous « révélait », en février dernier, que les Canadiens voulaient plus d’immigrants. Ce n’était pourtant pas ce qu’avait démontré un sondage mené au printemps 2017 par la firme Angus Reid : 57 % des répondants, selon ce sondage, se disaient d’accord avec l’idée que le Canada accepte moins d’immigrants et de réfugiés.

> Lire la suite de l’article sur Le Peuple

Voir également

Le peuple rejette l’immigration massive imposée par le régime libéral avec la complicité des médias

Joseph Facal > À l’exception des chroniqueurs souverainistes, notre microcosme médiatique n’a longtemps parlé d’immigration …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *