Accueil / Nationalisme / La France, civilisation mondiale au XXIe siècle – Convention en soutien à Marine Le Pen

La France, civilisation mondiale au XXIe siècle – Convention en soutien à Marine Le Pen

Horizon Québec Actuel

Tandis que les Américains s’apprêtaient à élire Donald J. Trump comme président des États-Unis d’Amérique, le président et le vice-président d’Horizon Québec Actuel étaient à Paris afin de participer à la convention thématique de Marine Le Pen, La France, civilisation mondiale au XXIe siècle.

Alexandre Cormier-Denis et Stéphane N’goran, délégué du parti ivorien AIRD à la convention en soutien à Marine Le Pen.

 

Organisé par le Comef (Collectif Mer & Francophonie) et le Clic (Collectif Culture, liberté et création), la troisième convention thématique en soutien à la candidature de Marine Le Pen pour la présidentielle de 2017 portait sur le rayonnement de la France dans le monde, le renouvellement de la francophonie et la mise en place d’une diplomatie francophone patriote.

Après les interventions inspirées de David Rachline, le directeur de campagne de Marine Le Pen, de Gilbert Collard, député à l’Assemblée nationale et de Florian Philippot, vice-président du FN, une première table-ronde du Clic s’est réunie autour de Sébastien Chenu afin de discuter des enjeux culturels qui animent la France d’aujourd’hui.

Par la suite, Stéphane N’goran, membre du parti ivoirien AIRD, a lancé un appel à renouveler les relations entre son pays et la France malgré le conflit qui a déchiré la Côte d’Ivoire et la malheureuse intervention française qui a cautionné la justice des plus forts. Voyant dans l’élection de Mme Le Pen une chance de sortir de la « Françafrique » afin d’entrer dans la « France éthique », il a rappelé l’importance de respecter les souverainetés nationales et d’éviter les ingérences néocoloniales.

Ce fut ensuite l’intervention de notre vice-président, Philippe Plamondon, qui rappela aux Français l’importance du combat pour la langue que mènent les Québécois. Il a également abordé l’effondrement des relations France-Québec et l’abandon du «ni-ni» français depuis la présidence de M. Sarkozy. M. Plamondon a par ailleurs soulevé le manque de sensibilité de l’actuel président français pour le Québec, lui qui préféra visiter les sables bitumineux de l’Alberta plutôt que de soutenir le mouvement souverainiste québécois.

Philippe Plamondon sur le combat pour le fait français et la dégradation des relations France-Québec

Ensuite, notre président, Alexandre Cormier-Denis, est intervenu afin de rappeler le désastre que représente l’ALÉNA qui fait craindre le pire pour l’accord de libre-échange Canada-UE, notamment pour l’industrie fromagère québécoise. Il a ensuite dénoncé la volonté d’exporter le modèle multiculturaliste canadien à l’étranger et prévenu les Français des dérives communautaristes que cela engendrerait.

Alexandre Cormier-Denis sur l’accord de libre-échange Canada-UE et le danger du multiculturalisme canadien

Puis, notre partenaire Loup Viallet, du Collectif Mer & Francophonie, a rappelé l’émergence d’une civilisation francophone autonome de la France et de la nécessité de l’entretenir en créant une diplomatie patriote forte et puissante qui projettera la francophonie comme un nouveau modèle de développement face à la mondialisation sauvage inspirée du monde anglo-saxon.

Loup Viallet, président du Comef sur l’émergence d’une civilisation francophone

C’est finalement Marine Le Pen qui termina la convention en soulignant l’importance de la langue dans le rayonnement culturel de la France et la nécessité pour celle-ci de faire rayonner son patrimoine culturel à travers un renouvellement dans ses relations avec l’ensemble de la francophonie. Elle a également souligné l’importance politique et économique du fait français ainsi que la nécessité pour la France de miser sur le développement de son espace maritime.

Marine Le Pen sur son attachement à la civilisation française

Cette convention, riche en idées et en projets, permit de créer des ponts entres souverainistes français, ivoiriens et québécois qui se réunirent autour de Mme Le Pen afin de réfléchir aux enjeux communs du XXIe siècle. Horizon Québec Actuel est fier de porter cette diplomatie patriote en France tandis que le mouvement souverainiste officiel se morfond dans une soi-disant « convergence progressiste » qui n’a plus rien à voir avec le combat national du Québec.

Face à la démission de nos élites, Horizon Québec Actuel se fera le porte-voix du combat souverainiste tant au Québec qu’à l’étranger.

Vive la France !
Vive le Québec !
Vive le Québec libre !

Voir également

La Catalogne et le risque de partition du Québec

Jérôme Blanchet-Gravel > Les derniers événements en Catalogne ont suscité un enthousiasme parfois démesuré chez les …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *