Accueil / Multiculturalisme / L’obsession ethnique de la gauche radio-canadienne

L’obsession ethnique de la gauche radio-canadienne

Sengtiane Trempe >

Sous le couvert de l’humour et le satire, Infoman est officiellement devenu un organe de propagande fédéraliste. Il faut dire que les grasses subventions données par cette Mélanie Joly qui se fait appeler honorable à la Société d’État ne doivent pas y être pour rien.

Dans une rhétorique clintoniste digne de CNN ou de la Chaire de Recherche Raoul-Dandurand, Infoman avait déjà ironiquement mentionné Alexandre Cormier-Denis en raison de la campagne électorale partielle de Gouin le printemps dernier.

Voir ici la grandeur du raisonnement radio-canadien : http://infoman.radio-canada.ca/article/2017/05/17/les-gouineux/

Alexandre est contre l’islamisation, contre la corruption et contre l’anglicisation. Mais Alexandre est également contre l’enfumage solidaire. Hey, on a trouvé ça drôle, nous, l’enfumage solidaire, même si ça nous fait plutôt penser à une gang de saumon qui se retrouvent dans un fumoir en même temps.

C’est très rigolo en effet, car cette campagne électorale de Gouin à permis de laisser entrer un communiste déchaîné qui méprise le nationalisme à l’Assemblée nationale du Québec. Un communiste qui avait été le « porte parole » du printemps érable, déplorable épisode de manifestations inutiles qui ont coûté une fortune aux contribuables pour absolument RIEN au final.

Cherchez l’erreur.

Toutefois, Radio-Canada a un problème. Il est en effet plus facile de se moquer de Rambo Gauthier que d’Alexandre Cormier-Denis, mieux à même de se défendre face à la diabolisation de la gauche caviar montréalaise. La discrétion des éditorialistes et chroniqueurs à son sujet durant la campagne de Gouin en dit long. Alors que la page Facebook du Parti Indépendantiste était bien la page la plus consultée de l’heure, partis politiques confondus, c’était silence radio chez nos journaleux.

L’obsession ethnique de Radio-Canada

 

Hier, Infoman a partagé ma vidéo  (https://youtu.be/eIta7paG4qA) dans laquelle je souhaite une bonne rentrée scolaire nationaliste à tous les Québécois. Une horde de gauchistes racialistes s’est précipitée  pour m’écrire des mots d’amour, d’ouverture d’esprit et de paix. Nombreux sont ceux qui – parmi ces gauchistes endoctrinés par le relativisme culturel – se questionnent à savoir quelle est mon ethnie, parce qu’évidement pour ces racialistes qui s’ignorent, il n’y a que la couleur de peau qui est politiquement déterminant.

 

Du grand raisonnement

 

À ces obsédés de la couleur de peau, pour qui la « diversité » ethnique est comparable aux fruits et légumes sur les étagères d’un supermarché ou se réduit à des restaurants ethniques du plateau Mont-Royal, voici donc ce que je leur réponds : je viens du ciel parce que la principale lumière qui répand la vie, c’est la Lumière éternelle.

Je suis canadienne-française selon la définition de Lionel Groulx, soit de tradition et de coutumes. Mon ancêtre Trempe est arrivé ici, au temps de la Nouvelle-France, plus précisément au XVIIe siècle, pour combattre l’Anglais. Il a traversé l’océan Atlantique par bateau en partance du fameux port de La Rochelle situé dans le Royaume de France.

L’intolérance dont je fais mention dans le vidéo c’est envers la submersion migratoire annoncée par Statistique Canada, soit envers la politique d’immigration massive imposée par Ottawa afin de noyer démographiquement le Québec. C’est bien ici que le projet remplaciste – soit le remplacement de la population locale par l’immigration massive – se fera le plus rapidement.

Le Grand Remplacement annoncé par Statistique Canada

 

Je suis nationaliste et j’ai une lecture schmittienne de l’État. Carl Schmitt, un auteur qui mérite d’être lu et compris par tous les prétendants nationalistes et universitaires qui s’intéressent à l’État et au politique.

Pour les grands moralisateurs qui me reprochent de ne pas être cohérente parce que je ne suis clairement pas blanche – et que pour ce fait, je devrais logiquement défendre les minorités ethniques, culturelles et autres – je vous rappelle que les États modernes se construisent autour d’un esprit d’unité nationale qui rejette les particularismes menant à la fragmentation du corps social.

À bon entendeur.

 

Voir également

Pour le Canada, le multiculturalisme est plus important que la sécurité de ses citoyens

Guillaume Saint-Pierre et Antoine Lacroix > Le Bloc québécois accuse le gouvernement Trudeau de sacrifier …

3 commentaires

  1. Honte à ces bouffons qui tentent de dénigrer ceux qui œuvrent pour la patrie !

    J’ai pour ma part été franchement touché au cœur par l’appel que vous avez lancé à l’occasion de la rentrée scolaire. C’est un discours qu’on entend trop peu aujourd’hui. Je vous lance à mon tour ce message afin de soutenir votre détermination dans le combat quotidien en faveur de la nation. Merci à vous !

  2. Excellente réplique, bravo.

  3. Chère Sengtiane,
    J’aimerais d’abord vous remercier pour votre combat et votre honnêteté intellectuelle qui est remarquable et pour souligner le fait que vous êtes fascinante de par votre ténacité.
    En ces temps modernes, plusieurs manquent de jugement et ne peuvent distinguer ce qui compose une patrie et une nation, qui est selon moi, un ensemble – majorité ethnique, histoire, culture, langue, mœurs et valeurs. Certes vous n’êtes pas ethniquement européenne et je ne connais pas votre histoire familiale (adoption ou immigration), mais vous incarné une droiture qui n’existe plus aujourd’hui et vous avez clairement décidé de vous mettre en symbiose avec les Québécois et défendre cette terre et ce peuple qui vous a vu naitre ou qui vous a adopté et cela contre vents et marées.
    Vous ne niez pas notre existence ethnique pour faire partie du nous comme plusieurs autres, et vous défendez ce que nous sommes avec une équipe qui semble avoir beaucoup de cœur. Votre simple présence dans le camp patriote révèle la haine des marxistes culturels et de ceux qui nous opposent à la simple vu de votre minois. C’est fascinant!
    En fait de nombreux « gauchistes » ici adoptent des cultures étrangères lors de voyages en tant que « citoyens du monde » et vont devenir bouddhistes après un voyage au Tibet et dénoncer les pressions démographiques que ceux-ci subissent par les Hans… tout en niant l’existence de leur propre peuple – une haine de soi maladive.
    Mais vous êtes-là debout et fiers et vous nous dites qu’on existe, qu’on a une culture et une ethnie qui mérite d’être défendu et protégé et que vous allez le faire à nos côtés… en face de vous sont ceux qui pour justifier leur propres présence et existence ici préfèrent nier notre existence, notre culture et refusent de s’enraciner telle une horde d’hypocrites et d’acculturés.
    Vous êtes de la « Trempe » des Écossais, Irlandais, Allemands et autres ethnies qui une fois ici se sont enracinés et ont adopté ce que nous sommes et nous ont aidés à perdurer. Ceux qui nous tendent la main, même les plus ethnicistes d’entre nous, auront toujours un respect profond pour les gens droit comme vous. Vous savez reconnaitre les nuances du nombre et avez une logique exemplaire.
    Il y en aura toujours pour vous craché à la figure, mais venant d’eux ce sera un honneur, car ils vous jugent sur un aspect et non pas sur l’ensemble.
    Sur cela, je vous salue, remercie, et je vous souhaite de continuer ce combat et d’avoir la force et la détermination intérieure de résister à ceux qui vous dénigrent, car par votre originalité (peut-être malgré vous) vous êtes une menace et forcer plusieurs à se remettre en question.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *