OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Accueil / Nationalisme / L’UQÀM ouvre un think tank fédéraliste subventionné par Ottawa

L’UQÀM ouvre un think tank fédéraliste subventionné par Ottawa

La Presse Canadienne >

Alors que le gouvernement fédéral vient d’annoncer d’importants investissements en recherche, un nouveau centre d’analyse voit le jour à l’UQAM sur la constitution et le fédéralisme.

Ce centre, dirigé par le professeur de science politique Alain-G. Gagnon, se veut indépendant. Le professeur et le ministre responsable des Relations canadiennes, Jean-Marc Fournier, ont affirmé qu’il ne fallait pas y voir un pendant fédéraliste à l’Institut de recherche sur l’autodétermination des peuples et des indépendances nationales (IRAI) du professeur Daniel Turp, soutenu par Pierre Karl Péladeau.

Pendant que la gauche souverainiste s’entre-déchire sur la place publique, le fédéral s’active

 

Le Centre d’analyse politique sur la constitution et le fédéralisme (CAP-CF) vise à « mettre fin au silence constitutionnel », a résumé le professeur Gagnon. Et il vise à rayonner non seulement au Canada, mais sur la scène internationale.

[…]

M. Gagnon souhaite que le CAP-CF prenne le relais de la Chaire de recherche du Canada en études québécoises et canadiennes.

Le ministre Fournier a confirmé que le CAP-CF reçoit 100 000 $ pour l’année 2018-2019.

> Lire l’article en intégralité sur La Presse.

Voir également

La Hongrie chasse la fondation mondialiste de George Soros

RT > La fondation du milliardaire américano-hongrois George Soros, qui finance de nombreuses ONG, a …

Un commentaire

  1. décidément les vendus et les colonisé a l’os se retrouvent partout même a l UQUAM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *