Accueil / Multiculturalisme / Maxime Bernier affirme que la diversité détruira le Canada

Maxime Bernier affirme que la diversité détruira le Canada

HQA >

L’ancien candidat à la direction du Parti conservateur du Canada et fondamentaliste du libre-marché, le député fédéral Maxime Bernier a récemment eu une épiphanie sur le caractère profondément problématique du multiculturalisme canadien.

 

M. Bernier est-il un lecteur assidu de Horizon Québec Actuel ?

 

Maxime Bernier, le crypto-souverainiste

Pour la forme, rappelons que Maxime Bernier a travaillé pour Bernard Landry alors que ce dernier était ministre des Finances du gouvernement Bouchard.

Bernard Landry a dit qu’il avait toujours cru que Bernier était souverainiste.

D’ailleurs « Mad Max » a déjà avoué  avoir fleurté avec le Parti québécois suite à l’échec des accords du Lac Meech.

Nonobstant les positions passées de M. Bernier, nous pouvons tout de même constater que la critique du multiculturalisme canadien se fait une fois de plus par la bouche d’un Québécois.

Le Canada anglais n’a d’ailleurs pas tardé à réagir.

 

Arif Virani, député ontarien arrivé comme réfugié en 1972

 

Un député libéral veut expulser Bernier du caucus conservateur

Le secrétaire parlementaire du ministre du Patrimoine et du Multiculturalisme, un certain Arif Virani, a exigé qu’Andrew Scheer expulse M. Bernier des rangs du Parti conservateur.

M. Virani n’a pas apprécié le tweet de Bernier dénonçant la dénationalisation de l’espace public canadien :

 

Le Pakistan, pays musulman né dans le sang et la guerre civile

 

Considérant le caractère irréformable du Canada et l’incorporation du multiculturalisme dans sa constitution, il est peut-être temps pour M. Bernier de sortir de l’illusion fédérale et de revenir a ses anciennes amours : la défense des intérêts québécois par le nationalisme.

Allez M. Bernier, revenez à la raison : redevenez souverainiste !

Voir également

Invasion islamique : Dans 40 ans, il y aura 15% de musulmans au Québec

Guillaume Marois > Comme les débats identitaires sont inévitables, j’ai décidé de répondre à une …

3 commentaires

  1. François Tremblay

    Il fait du « dogwhistle » à ses nouveaux fans du Canada anglais qui commençaient peut-être à se lasser de l’entendre toujours parler contre la Gestion de l’offre et des vertus du libre-échange. Dommage qu’il réalise maintenant ce qui plaît à l’électorat. Les Conservateurs ont des chances de faire des gains dans le Québec rural mais en dehors de la Beauce, où être le fils de Gilles Bernier ne veut rien dire, Bernier sera un boulet. Avec son statut de « nouvelle star » des Conservateurs identitaires du Canada anglais, il devient intouchable.

  2. François Tremblay

    La dénonciation de Scheer est peut-être une façon de se débarrasser de Bernier. Si il est populaire chez les conservateurs du Canada anglais et Scheer mal-aimé, c’est parce que les conservateurs du Canada anglais disent que les « maudits Québécois de l’UPA » ont fait perdre Bernier et fait gagner Scheer. C’est avec une coalition de « vieux bleus » et de nationalistes comme Michel Gauthier que les conservateurs feront des gains au Québec. Pas avec des libertariens comme Bernier qui ont utilisé le sentiment conservateur, comme en Beauce par exemple.

  3. Bonjour,

    Même la Ligue canadienne de football (!!!) s’y met, avec sa campagne pro-diversité !!!

    https://www.lcf.ca/2018/08/16/henoc-muamba-diversite-cest-gens-autour-de-toi/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *