Accueil / Multiculturalisme / Ministre du multiculturalisme, Pablo Rodriguez devient le leader de la doctrine canadienne du Grand Remplacement

Ministre du multiculturalisme, Pablo Rodriguez devient le leader de la doctrine canadienne du Grand Remplacement

Maxime Huard et Guillaume St-Pierre >

À un peu plus d’un an des élections, Justin Trudeau a procédé à son plus important remaniement ministériel pour faire face à des adversaires conservateurs tant au sein du Canada qu’aux États-Unis.

Au total, 16 députés ont de nouvelles fonctions, dont cinq qui deviennent ministres. De ce nombre, on retrouve un nouveau Québécois, tandis que Mélanie Joly est la seule à être rétrogradée.

« Nous reconnaissons que le ton est en train de changer à travers le pays avec différentes élections provinciales », a concédé le premier ministre en point de presse à Rideau Hall.

Justin Trudeau s’est donc départi des Affaires intergouvernementales pour les confier à un ministre dédié, le député néo-brunswickois Dominic LeBlanc.

Cette initiative survient alors que le progressiste-conservateur Doug Ford a pris les commandes en Ontario, refusant déjà de collaborer avec le fédéral dans les dossiers de la taxe carbone et des demandeurs d’asile. Au Québec et en Alberta, la Coalition avenir Québec et le Parti conservateur uni sont respectivement en tête des sondages.

[…]

Pablo Rodriguez, ministre de l’effacement de l’identité québécoise

 

Le vétéran député montréalais hérite d’un ministère à saveur identitaire, un enjeu important au Québec, souligne le professeur de l’Université de l’Alberta, Frédéric Boily. Il n’est donc pas étonnant que Justin Trudeau ait décidé d’offrir ce portefeuille à un Québécois, croit l’expert. M. Rodriguez aura aussi probablement la tâche d’épauler le nouveau ministre responsable de la Sécurité à la frontière, l’Ontarien unilingue Bill Blair.

>Lire la suite de l’article sur le Journal de Montréal 

Voir également

Signes religieux : Legault montre des signes de faiblesse devant la pression islamiste

Geneviève Lajoie > La position du gouvernement Legault sur la laïcité est sujette à changements: …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *