Accueil / Nationalisme / Mort du Parti québécois : La recomposition politique s’accélère

Mort du Parti québécois : La recomposition politique s’accélère

Pascal Dugas Bourbon >

Parce que le Parti québécois ne pourra jamais mener le Québec à la souveraineté, la députée Catherine Fournier a annoncé lundi qu’elle quittait le caucus péquiste pour siéger comme «députée souverainiste indépendante».

Celle qui représentait la jeunesse et le renouveau au PQ a souligné que le mouvement souverainiste a besoin d’un «électrochoc» afin de pouvoir rebâtir une «coalition».

«Nous avons besoin d’un mouvement adapté à notre époque pour franchir la dernière étape», a dit Mme Fournier, en faisant référence à un référendum gagnant pour le oui.

Selon la jeune députée, le PQ n’est tout simplement pas le véhicule adéquat pour permettre au Québec de devenir un pays.

«À force de perdre, le Parti québécois est devenu perdant. Du même coup, il a aussi perdu beaucoup de sa pertinence. C’est logique: pourquoi voter pour un parti incapable de réaliser le projet pour lequel il a été fondé?», a dit MmeFournier, lors d’une conférence de presse organisée à Longueuil, lundi matin.

Qui plus est, le parti de René Lévesque a «ignoré les signaux d’alarme» qui prédisaient son effondrement.

«Le Parti québécois a manqué ces occasions de pouvoir se renouveler», a-t-elle résumé.

Pas de plan

Mme Fournier reconnaît ne pas savoir si elle sera candidate à la prochaine élection provinciale, en 2022, puisqu’elle n’a «pas de plan».

«Je veux me donner les coudées franches pour être en mesure de parler à toutes ces personnes qui, je sais, partagent mes analyses et qu’on puisse se poser la question: maintenant, qu’est-ce qu’on fait?», a-t-elle expliqué.

> La suite sur le Journal de Montréal. 

 

Voir également

Affaire SNC-Lavalin : Trudeau chute dans les intentions de vote

Éric Pilon > C’est peut-être un effet du scandale SNC-Lavalin, mais à huit mois des élections …

Un commentaire

  1. Entièrement d’accord avec ses propos. Le PQ est devenu un parti de perdant assis sur leur steak a chercher encore pourquoi çà ne marche plus pour eux. La raison est simple vous avez perdu la flamme . Je regarde aller M Bérubé chef intérim de la deuxième opposition c’en est navrant et les autre députés ce n’est pas mieux. Mme Hivon ne peut pas tout faire tout seul et rallumer cette flamme. Les jeunes ne croient plus a ce parti qui n’est pas capable de garder ses jeunes vous devez a tout prix sortir l’établisment et mettre ces gens a la porte car il n’écoute personne sauf eux memes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *