Accueil / Multiculturalisme / Multiculturalisme totalitaire : la GRC brutalise une dame âgée défendant la laïcité

Multiculturalisme totalitaire : la GRC brutalise une dame âgée défendant la laïcité

Sara Champagne >

La citoyenne qui s’est fait dire que son « racisme n’avait pas sa place ici » par le premier ministre du Canada à la sortie d’un rassemblement de libéraux songe sérieusement à porter plainte contre Justin Trudeau et sa garde rapprochée. Selon elle, le premier ministre n’avait aucune raison de la traiter de raciste et d’intolérante envers les immigrants.

[…]

« Ça fait presque une semaine, et j’ai encore des bleus. J’ai mal partout dans le bras, je vois mon médecin demain. Ça n’a pas d’allure comment je me suis fait ramasser par deux gros hommes de la Gendarmerie royale. On m’a prévenue de me fermer la gueule, un agent m’a dit de me calmer, on m’a traitée d’hystérique. Je n’y serais pas allée si j’avais su qu’on allait me bousculer », a-t-elle soutenu, lorsque La Presse l’a jointe par téléphone.

Diane Blain, 74 ans, infirmière retraitée, ne s’en cache pas : elle a du nerf et n’a pas la langue dans sa poche. Elle affirme exprimer haut et fort ses opinions politiques depuis l’âge de 20 ans. Elle soutient qu’elle s’était rendue de son plein gré au rassemblement, avec sa voiture, après avoir pris connaissance d’une annonce dans son journal local.

[…]

« Je vais vous avouer que je n’ai pas trop compris ce qui était en train de se passer sur le coup. On m’a menacée de me coucher au sol si je n’arrêtais pas. On m’a demandé mes identités, mon portefeuille. J’ai refusé, on m’a finalement laissée repartir. »

D’autres questions à poser

Au-delà de l’altercation verbale, Mme Blain affirme que si on lui en avait donné la chance, elle aurait eu d’autres questions à poser au premier ministre. La première, reprise par les médias, concernait l’argent versé aux demandeurs d’asile.

« J’ai demandé quand compte-t-il remettre les 146 millions qu’on a donnés pour les immigrants illégaux. C’est l’argent de nos taxes. Il m’a dit que je n’avais pas ma place au rassemblement, mais pouvez-vous me dire quand les simples citoyens ont une tribune pour poser leurs questions publiquement ? »

[…]

« Nous nous sommes tellement battues pour l’égalité entre les hommes et les femmes. Je fais la promotion de la laïcité depuis qu’une femme voilée est venue me servir à la clinique de dentisterie de l’Université de Montréal. J’ai le droit à mes opinions. »

> L’article en intégralité sur La Presse.

 

Voir également

Invasion islamique : Dans 40 ans, il y aura 15% de musulmans au Québec

Guillaume Marois > Comme les débats identitaires sont inévitables, j’ai décidé de répondre à une …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *