Accueil / Multiculturalisme / Ottawa aidera les islamistes à contester la loi sur la neutralité religieuse du Québec

Ottawa aidera les islamistes à contester la loi sur la neutralité religieuse du Québec

Andy Blatchford >

Dans la foulée de la contestation judiciaire déposée cette semaine contre la controversée loi québécoise sur la neutralité religieuse, le premier ministre Justin Trudeau a révélé, samedi, que le gouvernement fédéral réfléchissait activement à la manière dont il pourrait intervenir dans ce dossier.

Cette remarque de M. Trudeau constitue la première indication claire concernant la position d’Ottawa par rapport à la loi, qui exige notamment que les services gouvernementaux soient livrés et reçus à visage découvert, ce qui lui a valu de vives critiques à travers le pays pour ce qui est perçu comme étant de la discrimination à l’égard des musulmanes.

Plus tôt cette semaine, le Conseil national des musulmans canadiens (CNMC), l’Association canadienne des libertés civiles (ACLC) et une citoyenne québécoise musulmane portant le voile intégral ont intenté une poursuite devant la Cour supérieure du Québec, à Montréal, contre la loi, soutenant qu’elle est inconstitutionnelle et discriminatoire à l’endroit d’un groupe déjà marginalisé.

Le gouvernement du Québec a défendu sa loi en disant qu’elle respectait la Charte des droits et libertés, et qu’elle assurait la sécurité de l’ensemble de la population.

Samedi, Justin Trudeau a affirmé depuis le Vietnam, où il s’est rendu pour assister au sommet de la Coopération économique de l’Asie-Pacifique (APEC), que son gouvernement tentait de voir de quelle façon il pouvait contrer la loi, auparavant connue sous le nom de projet de loi 62.

« Nous regardons la loi 62 attentivement, on écoute les questions qui se posent là-dessus et on est en train d’étudier à l’interne les différents processus qu’on pourrait entamer ou avec lesquels on pourrait s’associer, mais on va continuer de réfléchir et de travailler là-dessus », a-t-il déclaré.

Il a aussi réitéré son engagement à maintenir la Charte des droits et libertés de même que ses inquiétudes relativement à la pertinence pour les gouvernements de légiférer sur la tenue vestimentaire des femmes.

« Je pense que j’ai été très clair sur le fait que je ne crois pas qu’un gouvernement devrait légiférer au sujet de ce qu’une femme devrait porter ou non. Je ne pense pas que ce soit bon pour le Canada, a indiqué le premier ministre. Je défendrai toujours la Charte des droits et libertés, et en ce qui concerne les prochaines étapes, on surveille la situation et on réfléchit sur ce que ces étapes pourraient être. »

Justin Trudeau n’avait pas voulu se prononcer au moment de l’adoption de la loi en octobre, se contentant de dire que c’était aux citoyens et non aux gouvernements de la contester.

Mais quelques jours plus tard, alors que le gouvernement de Philippe Couillard tentait de mettre fin à la confusion entourant l’application de la législation, M. Trudeau avait ouvert la porte à une intervention de la part d’Ottawa, affirmant qu’il défendrait les droits individuels et que son gouvernement évaluait les différents outils à sa disposition.

Le fédéral pourrait, entre autres, profiter de la contestation de la loi devant un tribunal par un citoyen pour intervenir dans les procédures judiciaires, transmettre le dossier à la Cour suprême pour obtenir son avis sur sa constitutionnalité ou contribuer au financement des procédures par le biais d’un programme relancé par Justin Trudeau afin d’aider les particuliers ou les groupes qui intentent des poursuites liées à la Charte des droits et libertés.

 

Lire l’article sur Le Devoir.

Voir également

Signes religieux : Il n’y aura aucune exception pour Montréal

Mylène Crète > Des élus des quatre partis représentés à l’Assemblée nationale ont fermé la …

17 commentaires

  1. c est du libéral a son plus pur,,,, changement de peuple !!!

    • Combien devrais-je réclamer au GOUVERNEMENT FÉDÉRAL sur mes impôts pour ce qu’i va dépenser pour permettre à un criminel comme Carkaoui de nous combattre nous Québécois?

  2. Hey sibol mes enfants ont un code vestimentaire à respecter à l école je peux pas croire que des adultes soit plus pleurnicheux que des enfants

  3. La charte des droits et libertés est le point faible de notre civilisation Canadienne et les islamistes le savent, c’est d’ ailleurs par cette ouverture qu’ils veulent implanter l’islam et conquérir un jours notre démocratie. Me Trudeau père savait que cette charte ferais mal un jours à la minorité Canadienne Francophone dont le pouvoir politique est fragile même dans sa propre Province. Avoir dit non à notre souveraineté en 1980 et en 1995, les libéraux fédéraux nous le font payer très cher.

  4. Le Canada anglais doit comprendre de façon très claire que, quoi qu’on dise et quoi qu’on fasse, le Québec est, aujourd’hui et pour toujours, une société distincte, libre et capable d’assumer son destin et son développement. Merci. – Robert Bourassa.

  5. Il n’est pas question de laisser les islamistes et les femmes voilées gagner. On va sortir Trudeau en 2019 et on va la faire adopter cette loi. @PetitSimplet…Tu gagneras pas Trudeau

  6. Je crois que c’est avant qu’il arrivé au Québec qu’il faudrait qu’il sache comment il doive vivre chez nous ,on est en retard sur les règlement ,dommage parce qu’il sont pas mal installé

  7. Moi je suis adepte du nudisme
    Au travail je dois porter des vêtements je me sens brimé
    Avec cette loi je me sentirais plus à l aise de m’habiller pour travailler .
    Sinon je demande un accommodement raisonnable ausdi🥳

  8. TRUDEAU tu es un fauteur de trouble comme ton père et cela, pour avoir l’impression ou la certitude de donner une bonne image de toi et avoir l’impression de tout contrôler, de réussir et d’être le meilleur comme PM, MAIS tu détruits NOTRE PAYS À PETIT FEU , Alors accepte que la population ne veux plus de toi….tu es un incompétent mais aussi un homme avec ses qualités et ses défauts… voilà !

  9. Regardez sur la photo il n y a que des hommes pour défendre le droit des femmes a porter le voile ,facile n est ce pas car eux n ont pas a se promener en homme sandwich publicitaire de l islam politique

  10. Au Maroc et dans bien des pays musulmans la police ne porte même pas de foulards je ne comprend pas pourquoi rendu ici ils veullent à tout prix garder leurs voiles! Et pour celles qui disent qu’ elles voulaient être libre en venant vivre ici bien c’est pas en gardant le voile que vous allez être libre car c’est un symbole de soumission!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *