Accueil / Multiculturalisme / Pressions islamistes : les médias tentent de camoufler le scandale

Pressions islamistes : les médias tentent de camoufler le scandale

Alexandre Cormier-Denis >

Quelques heures après les révélations de TVA Nouvelles relatant le retrait d’ouvrières sur un chantier de construction sous la pression de fondamentalistes musulmans, les médias gauchisants se sont empressés de décrédibiliser l’affaire en hurlant à la « fausse nouvelle ».

Paniqués devant la saine réaction populaire scandalisée par le retrait des femmes d’un milieu de travail en raison de pressions islamistes, les médias de masse s’évertuent aujourd’hui à passer l’affaire sous silence.

En bons propagandistes de la pensée dominante diversitaire, Le Devoir et La Presse ont tenté de camoufler l’affaire en instrumentalisant une erreur factuelle de la journaliste de TVA pour invalider le scandale.

Contrairement à ce qui avait d’abord été annoncé par cette dernière, il n’y a aucune mention d’une interdiction des femmes à travailler sur le chantier dans le contrat signé par la compagnie de construction.

Il y a bel et bien eu des pressions islamistes

Toutefois, le PDG de l’entreprise sous-traitante MAP Signalisation affirme qu’il a été obligé de retirer des employées du chantier car on l’avait averti qu’elles seraient en danger si elles y restaient.

TVA Nouvelles:

«Au début (…) ils nous demandaient de ne pas avoir de femmes pendant leur (prière) à la mosquée du vendredi», affirmait Jean-Sébastien Samson.

Le PDG de MAP Signalisation, également présent sur ce chantier alléguait lui aussi mardi avoir dû retirer des employées féminines.

«On m’a dit, via ma signaleuse directement, qu’elle serait en danger si elle travaillait le vendredi devant la mosquée. Une fois, elle a été obligée de travailler accompagnée d’un travailleur», avait dit Mark-Alexandre Perreault.

Cette information est confirmée par le Huffington Post :

L’entreprise G-TEK n’a pas répondu à la demande d’entrevue du HuffPost Québec. L’entreprise embauchée pour faire la signalisation sur le chantier, Map Signalisation, confirme toutefois avoir dû réaffecter une employée à la demande de G-TEK, à cause des pressions subies.

QS, la gauche islamo-collaborationniste

Évidemment, il n’en fallait pas plus pour que la gauche islamo-collabo se mêle de la partie.

Souhaitant consolider ses assises au sein de l’électorat musulman de Montréal, nous apprenions ce matin que Québec Solidaire a fait son enquête (sic) pour savoir ce qui s’est « réellement passé ».

Le parti a envoyé Amir Khadir dans les mosquées pour savoir ce que leurs dirigeants pensaient de l’affaire.

Voilà en quoi se résume la pensée solidaire : envoyer un député musulman pour enquêter sur la sincérité d’imams dans une affaire de pression islamiste.

 

 

Du jamais vu : des imams nieraient avoir fait des pressions islamistes !

Des musulmans pratiquants seraient-ils capables de mentir ?

 

La taqïyya islamique : le mensonge théologiquement justifié face aux mécréants

Contrairement aux premiers chrétiens qui préféraient mourir en martyrs plutôt que de renier le Christ, les musulmans sont encouragés à mentir sur leur foi face aux non-musulmans en raison d’une doctrine islamique : la taqïyya.

Originellement un principe de la branche chiite de l’islam, la taqïyya a été reprise par les mouvements islamistes, notamment en contexte occidental.

La taqïyya est un principe islamique légitimant le mensonge du musulman sur ses convictions pour ne pas mettre en danger son action politique ou religieuse. Il s’agit du principe de dissimulation en raison des pressions que peuvent subir les musulmans vivant en milieu non-islamique, par exemple dans une société sécularisée aux racines chrétiennes comme le Québec.

Voici une courte vidéo décrivant très bien le double discours islamiste et l’utilisation du mensonge théologique :

Face à la manipulation médiatique : la mobilisation populaire !

Devant la tentative de taire l’affaire par les médias dominants totalement inféodés au multiculturalisme ambiant, il est plus important que jamais que les patriotes lucides du Québec se mobilisent contre l’islamisation de la société québécoise.

Des citoyens de tous horizons se sont sentis interpellés par cette affaire et ont démontré l’envie de manifester – dans le respect de la loi – leur refus de l’invisibilisation des femmes du Québec sous les pressions islamistes.

Ce vendredi 15 décembre à 13h30, il y aura une manifestation de contestation devant la mosquée en soutien aux ouvrières.

 

Mosquée Ahl-Ill Bait.

4075 Avenue de Courtrai, Montréal.

Vendredi 15 décembre, 13h30.

Voir également

Une lobbyiste islamiste chez QS

Djemila Benhabib > Quelques devinettes… d’une simplicité désarmante. À moins que votre cerveau soit embrouillé. …

2 commentaires

  1. Facile de vérifier il n’ont qu’à mettre que des femmes sur le chantier proche de leur mosquée nous verrons à quel point ils n’ont pas d’objections avec ça

  2. Vous devriez dire aussi qu’ils ne respectent pas la charte des droits et libertés du Québec et que les seules accommodements raisonnables qui y sont accordés n’inclus pas le culte (pluriel) la charte protège seulement la personne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *