Accueil / Immigration / Rapport secret du gouvernement fédéral : les immigrants condamnés au chômage par incompétence

Rapport secret du gouvernement fédéral : les immigrants condamnés au chômage par incompétence

La Presse canadienne >

Craignant que les emplois exigeant des compétences technologiques poussent les travailleurs «vulnérables» hors du marché du travail et viennent alourdir les programmes de prestations d’aide du gouvernement, des responsables fédéraux cherchent discrètement des moyens de stimuler l’emploi chez les Autochtones, les nouveaux arrivants et les personnes handicapées, révèlent des documents internes du gouvernement.

Lors d’une présentation portant la mention «secrète» offerte l’an dernier aux plus hauts fonctionnaires de l’État, le gouvernement disait souhaiter trouver un moyen de briser les stéréotypes qui constituent des obstacles à l’emploi.

(…)

De plus, comme l’omniprésence des nouvelles technologies force les entreprises à chercher de la main-d’oeuvre hautement qualifiée, et que bon nombre de travailleurs parmi ces groupes sont considérés comme peu qualifiés, les fonctionnaires craignent que l’évolution du marché du travail ne les condamne au chômage.

Le phénomène pourrait aussi faire mal à bon nombre de travailleurs qui occupent actuellement un emploi et qui pourraient éventuellement le perdre en raison du progrès technologique. Tout cela aurait pour conséquence d’augmenter le nombre de prestataires des programmes de revenus de soutien et de grever les finances fédérales.

«L’imprévisibilité de la nature changeante du marché du travail et les pressions démographiques pourraient exacerber les vulnérabilités et faire basculer, parmi les groupes vulnérables, ceux qui se trouvent tout juste sur le seuil», prévient le document.

La Presse canadienne a obtenu ces documents en vertu de la Loi sur l’accès à l’information alors que le gouvernement libéral parle déjà publiquement de se servir du budget 2019, le dernier avant l’élection générale, pour stimuler la formation technique.

> La suite sur Le Soleil.

Voir également

Le ministre Jolin-Barrette ne lâche rien : la CAQ annulera les 18 000 dossiers d’immigration

Martin Croteau > Le gouvernement Legault ne mobilisera aucune ressource supplémentaire pour traiter les 18 000 demandes …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *