Accueil / Multiculturalisme / Référendum à Saint-Apollinaire

Référendum à Saint-Apollinaire

Alexandre Cormier-Denis >

Voici cinq courtes réflexions sur le résultat du référendum sur le cimetière islamique de Saint-Apollinaire.

1. Il existe des sections pour enterrer les musulmans dans des cimetières proches de Québec. La volonté d’avoir un cimetière spécifiquement islamique relève de la mentalité ségrégationniste d’intégristes musulmans ne voulant pas être enterrés avec des « infidèles ».

2. L’association qui a fait la demande de changer le zonage en vue de faire un cimetière exclusivement musulman est proche des réseaux islamistes. Céder à leur demande, c’était céder à leur lobbying grassement subventionné par les pétro-monarchies du Golfe.

3. On constate que lorsque le peuple québécois est réellement consulté (hors d’une élection générale qui implique de nombreux enjeux), il refuse de se plier au politiquement correct du multiculturalisme canadien. Rappelons-nous également le référendum d’Ahuntsic-Cartierville où la population avait rejeté l’ouverture d’une mosquée. L’islamisation du Québec ne passe tout simplement pas au sein de la population.

4. Dès l’annonce du résultat, tout le lobby médiatique s’est empressé d’aller dénoncer le résultat du référendum. Nous avons même eu droit aux gémissement de communautaristes musulmans nous disant que les référendums ne devraient pas être permis pour arbitrer ce type de conflit. Bref, le visage réel de la gauche multiculturaliste s’est livrée au grand jour : la démocratie ? Oui, tant qu’elle sert nos intérêts idéologiques, mais dès que le peuple réel s’exprime (pas celui fantasmé par Le Devoir et Radio-Canada), il faut s’empresser de le censurer.

5. Les nationalistes étant devenus incapables de reprendre le contrôle de l’État national québécois en raison de la division du vote francophone et de la démographie immigrante, il leur faudra peut-être investir le champ politique municipal où ils pourrons encore remporter des victoires locales mais significatives sur le plan symbolique.

Bravo aux Apollinairois pour cette lucidité politique !

Voir également

Commission sur la discrimination systémique : une nouvelle Inquisition

Patrice Hans-Perrier > De tous temps, les princes de la cité se sont employés à …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *