Accueil / Société / Totalitarisme LGBT: Legault accusé de ne pas participer au défilé de la fierté gaie

Totalitarisme LGBT: Legault accusé de ne pas participer au défilé de la fierté gaie

HQA >

L’annonce de l’absence de François Legault au défilé de la fierté gaie de Montréal cette année a soulevé un certain émoi dans la presse québécoise.

Notons tout de suite que si M. Legault ne s’y trouve pas, le porte-parole montréalais de la CAQ a annoncé qu’il y serait. Loin d’être un geste politique fort, la CAQ manque une occasion de se positionner en un réel parti nationaliste luttant contre toute forme de communautarisme.

 

La seule question qu’il faut se poser : pourquoi y serait-il ?

 

Au Canada anglais

De l’autre côté de la rivière des Outaouais, le chef du Parti conservateur a annoncé qu’il ne participerait a aucun défilé de la fierté gaie.

Une initiative somme toute hypocrite pour un homme qui flatte bassement le communautarisme mahométan en souhaitant un « joyeux Ramadan » à tous les musulmans habitant la Confédération canadienne.

 

Andrew « Sharia » Scheer convoite le vote musulman

 

Pas de subventions pour le communautarisme

Car ne nous trompons pas, le défilé de la fierté gaie – tout comme le Ramadan – est un événement communautariste qui ne devrait pas être sanctionné par les politiciens et encore moins recevoir des subventions publiques.

L’État ne devrait jamais subventionner ou encourager le communautarisme, quel qu’il soit.

Les crispations identitaires des lobbys minoritaires – religieux, sexuels ou ethniques – n’ont pas à recevoir les subsides de l’État, ni son approbation morale.

Seule la communauté nationale et les fêtes catholiques – appartenant au patrimoine historique de la nation – devraient être célébrées publiquement par les politiciens québécois.

 

Parade de la Saint-Jean-Baptiste, 1946

 

Refuser la Terreur intellectuelle des lobbys

Il est temps de sortir de la terreur intellectuelle dans laquelle nous obligent à vivre les fanatiques du communautarisme, peu importe leurs revendications respectives.

Ni le racolage électoral des communautés religieuses minoritaires, ni les délires progressistes des fanatiques de la déconstruction ne doivent triompher du bien commun.

Voir également

Les nationalistes québécois censurés : Facebook ferme la page d’HQA

HQA > Depuis maintenant une semaine, la page Facebook d’Horizon Québec Actuel est censurée. L’algorithme …

Un commentaire

  1. C’est le grand axe de la résistance : opposer le bien commun à la fragmentation multiforme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *