Accueil / Nationalisme / Trouver le point d’équilibre – la victoire de Lisée

Trouver le point d’équilibre – la victoire de Lisée

Alexandre Cormier-Denis

Comme de nombreux Québécois, je suis nationaliste et souverainiste. Suite au départ de Pierre Karl Péladeau de la vie politique, homme dans lequel j’avais mis de grands espoirs, et face au « champ de ruines » que constitue le mouvement souverainiste, j’ai fondé avec quelques collègues une organisation souverainiste et patriote : Horizon Québec Actuel. J’ai donc été agréablement surpris par la campagne de Jean-François Lisée à la direction du Parti Québécois. Il a pris en main les thèmes de l’identité nationale en osant briser les tabous mis en place par nos adversaires fédéralistes.

 

Lisée aura réussi son pari : incarner le nationalisme décomplexé

 

Lors de la campagne à la direction du Parti Québécois, j’ai été de ceux qui ont senti monter la vague nationaliste. Je ne me suis pas trompé. Les membres du Parti Québécois ont rejeté à hauteur de plus de 65% le candidat soutenu par l’exécutif du parti, M. Alexandre Cloutier. Celui-ci, à tort ou à raison, a incarné le camp progressiste et multiculturaliste au sein du parti. Comme beaucoup de membres du Parti Québécois, j’ai été rassuré par les résultats qui confirmaient mon sentiment; les membres du parti sont en faveur de prises de positions identitaires fortes.

En tant que Président d’Horizon Québec Actuel, je commentais en direct les résultats de la course sur les ondes de Radio Info Cité. Dès le dévoilement des premiers résultats, il m’apparaissait évident que nous assistions à la révolte de la base contre l’establishment. Ainsi, durant la course, nos espérances ont été réchauffées. Ils ne faut pas que nos espoirs soient refroidis par un chef inconséquent.

Un titre prophétique ?

 

Car il ne faut pas faire preuve de naïveté à l’endroit du nouveau chef du Parti Québécois. J’ai bien entendu le discours de victoire de M. Lisée, tout comme sa déclaration en faveur d’un rééquilibrage de ses positions en direction d’Alexandre Cloutier. C’était un appel au rassemblement de toutes les tendances et je suis le premier à comprendre la nécessité du rassemblement du peuple dans toutes ses différences. Si quelqu’un a le souci de rassembler, c’est bien le président d’Horizon Québec Actuel qui souhaite en finir avec le débat gauche-droite afin de renouveler le discours patriote. Cependant, le point d’équilibre entre toutes les sensibilités ne doit pas devenir un point de bascule.

Il faudra faire attention à ne pas mettre des débats de côté. Le souci de la vie démocratique, de l’environnement et de la qualité des services publics s’accompagne également d’une préoccupation face à l’immigration massive, au multiculturalisme, à la langue française, à la montée de l’islam radical et à la nécessité de mettre en place des frontières nationales étanches. Les Québécois qui ne veulent pas de l’oléoduc Énergie Est souhaitent également réduire l’immigration et l’assimilation des immigrants à la culture québécoise. Ces sujets ne sont pas antinomiques, bien au contraire. Ce sont des sujets que doivent prendre de front le chef du Parti Québécois, sans négliger aucun des enjeux qui sont vitaux pour la Nation. Il devra trouver le point d’équilibre.

Le départ de Drainville aura laissé toute la place à Lisée

 

Face aux possibles louvoiements du chef du Parti Québécois, Horizon Québec Actuel, organisation que j’ai l’honneur de présider, se promet d’être une vigie face à tous les renoncements, tous les égarements et toutes les possibles trahisons de Jean-François Lisée envers la cause nationale et envers le Québec.

Rappelons brièvement les promesses de M. Lisée :
Ouvrir la discussion sur l’interdiction du voile intégral dans l’espace public.
Dépolitiser l’immigration en mettant dans les mains du Vérificateur général la responsabilité de déterminer le nombre des nouveaux arrivants.
Promouvoir la « concordance culturelle » ; soit mettre en pratique une politique d’assimilation culturelle des immigrés.
Mettre en place la laïcité de l’État dans le respect du patrimoine chrétien du Québec.

Horizon Québec Actuel suivra au pas l’aspirant premier ministre et lui rappellera pourquoi les membres du Parti Québécois lui ont accordé leur confiance : parce qu’il s’est engagé à poursuivre une politique de fermeté concernant l’identité nationale. Horizon Québec Actuel sera une voix qui rappellera à l’ordre la direction du Parti Québécois sur ses engagements envers les membres, envers la Patrie et envers l’Histoire.

Nous invitons tous les Québécois soucieux de la Nation qui souhaitent prendre part à notre vigie à nous contacter.



Le discours de victoire de Jean-François Lisée

Également:

Première entrevue et premiers signes d’infléchissements

Voir également

La Catalogne et le risque de partition du Québec

Jérôme Blanchet-Gravel > Les derniers événements en Catalogne ont suscité un enthousiasme parfois démesuré chez les …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *