Si Trudeau tient ses promesses, il aura doublé l'immigration (légale) en 10 ans par rapport au gouvernement Harper.
Accueil / Immigration / « Hausse démentielle de l’immigration » : 50 000 illégaux à Roxham en 2022, 500 000 immigrants en 2025

« Hausse démentielle de l’immigration » : 50 000 illégaux à Roxham en 2022, 500 000 immigrants en 2025

La Presse >

(Ottawa) Le Canada ouvre plus que jamais ses portes à l’immigration. En 2025, le gouvernement Trudeau compte accueillir 500 000 nouveaux arrivants dans l’espoir de pourvoir les nombreux postes vacants au pays.

En 2023 et en 2024, les seuils d’immigration seront de 465 000 et 485 000 nouveaux arrivants, a précisé le ministre de l’Immigration, Sean Fraser.

Pendant ce temps, l’invasion du Québec s’accélère et Ottawa refuse toujours de fermer le chemin Roxham.

Résultat : le gouvernement Trudeau prévoit que près de 1,5 million d’immigrants viendront s’établir au Canada au cours des trois prochaines années. En 2022, le ministre Fraser estime que 430 000 immigrants auront été acceptés au pays.

« Le Canada a besoin de plus de gens. Nous sommes une nation qui s’est bâtie grâce à l’immigration », a déclaré le ministre, qui a fait cette annonce à Toronto dans un centre de formation de métiers.

[…]

Québec maintient le cap

La nouvelle ministre de l’Immigration du gouvernement Legault, Christine Fréchette, a réagi à l’annonce de son homologue fédéral.

« Nous prenons acte des seuils d’immigration présentés par le fédéral. Nous réaffirmons que c’est au Québec de déterminer ses cibles d’immigration permanente. Le seuil annuel au Québec est de 50 000 afin de respecter notre capacité d’accueil, de francisation et d’intégration », a-t-elle déclaré sur son compte Twitter.

Mais le Conseil du patronat du Québec (CPQ), qui presse le gouvernement Legault de revoir à la hausse ses cibles afin de s’attaquer à la pénurie de main-d’œuvre dans la province, a soutenu que les entreprises québécoises risquaient d’être pénalisées si Québec ne refait pas ses devoirs.

« Avec ses nouvelles cibles, le gouvernement fédéral reconnaît qu’on doit faire une plus grande place à l’immigration dans les prochaines années dans le contexte de rareté de main-d’œuvre. Alors que toutes les autres provinces vont en profiter, Québec doit davantage considérer cette avenue pour s’attaquer à la pénurie de main-d’œuvre », a soutenu Denis Hamel, vice-président, Politiques de développement de la main-d’œuvre au CPQ.

[…]

Recommandations

La cible de 500 000 immigrants que fixe le ministre Fraser est plus du double de nouveaux arrivants que le Canada a accueilli en 2014, quand 240 000 immigrants se sont installés au pays. Elle correspond d’ailleurs à l’une des recommandations faites par le Conseil consultatif en matière de croissance économique mis sur pied par l’ancien ministre des Finances Bill Morneau. Dans un rapport publié en octobre 2016, le Conseil recommandait au gouvernement Trudeau de recevoir 450 000 immigrants par année d’ici 2021 pour relancer l’économie.

Le gouvernement Trudeau, qui n’exige plus de visas pour les Mexicains depuis 2016, est responsable de la création d’un « nouveau chemin Roxham » à l’aéroport PET.

La semaine dernière, Statistique Canada a révélé que les immigrants représentaient aujourd’hui 23 % de la population canadienne. Il s’agit de la plus forte proportion depuis la Confédération et de la part la plus élevée parmi les pays du G7.

Si ces tendances se maintiennent, les immigrants pourraient représenter de 29,1 % à 34 % de la population du Canada d’ici 2041.

[…]

>>> Lire l’article complet de Joël-Denis Bellavance

Pour en savoir plus :

Chemin Roxham | Vers un record de 50 000 demandeurs d’asile | La Presse

Pour travailler, des milliers de Mexicains demandent l’asile au Québec | Radio-Canada.ca

Voir également

Brossard : Mohamad Al Ballouz massacre sa conjointe Synthia Bussières et leurs 2 enfants

Qub > Un père a été accusé, lundi, pour les meurtres de sa conjointe et …

3 commentaires

    • Tu le dis : Uni . . . . . car Nous ne sommes pas distincts DONC Nous devons Nous assimiler . Telle est la loi des fédérations qui nivellent pour arriver à une seule langue commune , un seul drapeau , un seul peuple . Lors de deux référendums Nous avons dit NON pour un pays DONC OUI à l`assimilation mais les francophones sonjt trop endormis pour le comprendre . . . . . .

  1. A ce rythme les québécois seront-ils minoritaire au Québec

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *