Accueil / Nationalisme / Baisse des taxes scolaires : les Anglais privilégiés

Baisse des taxes scolaires : les Anglais privilégiés

Marie-Ève Dumont >

Les contribuables anglophones des Laurentides sont ceux qui profitent de la plus grande baisse de leur compte de taxes scolaires parmi toutes les commissions scolaires du Québec.

Les parents dont l’enfant fréquente la Commission scolaire Sir-Wilfrid-Laurier des Laurentides économisent 560 $ par rapport à l’an dernier pour une maison unifamiliale moyenne. Chez les francophones, la plus grande baisse observée est de 516 $ à la Commission scolaire des Draveurs en Outaouais.

L’ensemble des propriétaires du Québec ont pu remarquer en recevant récemment leur compte de taxes scolaires que le montant à payer avait diminué par rapport à l’an dernier.

Mais comme le rapportait Le Journal hier pour les commissions scolaires francophones, l’économie est aussi bien différente d’une région à une autre pour ceux qui envoient leurs enfants à l’école anglophone. À Montréal par exemple, la baisse par rapport à l’année dernière pour les propriétaires anglophones n’est que de 26 $.

Cette baisse est attribuable à une réforme du gouvernement de la taxation scolaire. Les propriétaires paient maintenant le plus bas taux de taxes parmi les commissions scolaires de leur région administrative.

 

Voir également

Le Québec doit exploiter ses énormes réserves de gaz naturel pour ne plus dépendre d’Ottawa

Les Affaires > Quelque temps avant la guerre en Ukraine, le gouvernement du Québec avait …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.