Accueil / Immigration / Noyade migratoire : Trudeau veut faire doubler le nombre d’immigrants en un an

Noyade migratoire : Trudeau veut faire doubler le nombre d’immigrants en un an

Québec Nouvelles >

Le gouvernement Trudeau s’est engagé à augmenter radicalement le nombre d’immigrants arrivant au Canada cette année.

Selon le Blacklock’s Reporter, le ministre de l’Immigration Marco Mendicino a déclaré au comité de l’immigration de la Chambre des communes que le gouvernement prévoit d’augmenter le nombre d’immigrants admis au Canada de 184 370 en 2020 à 401 000 en 2021, soit une augmentation de 117 %.

“En 2021, nous prévoyons d’accueillir 401 000 nouveaux résidents permanents”, a déclaré Mendicino lundi.

“Au cœur même de notre plan d’immigration se trouve notre conviction que ceux qui possèdent les compétences et l’expérience nécessaires accéléreront notre reprise économique.”

L’immigration a été réduite l’année dernière car les gens ont choisi de rester dans leur pays d’origine plutôt que de voyager à l’étranger. Pour compenser, le gouvernement a augmenté le quota annuel d’immigration de 341 000 à 401 000.

Mendicino a également défendu son budget de 3,25 milliards de dollars en affirmant que l’augmentation des taux d’immigration augmentera la croissance économique et accélérera la reprise du Canada après la récession de l’année dernière.

“Ce financement sera utilisé à bon escient alors que nous faisons progresser nos objectifs de niveau ambitieux pour accélérer notre reprise économique.”

Une étude récente commandée par le ministère de l’Immigration a révélé que la plupart des Canadiens sont en fait en désaccord avec les objectifs du gouvernement Trudeau en matière d’immigration.

Sur les 1 500 personnes interrogées, 57 % ont déclaré que le Canada devrait limiter le nombre d’immigrants arrivant au pays, seule une petite minorité estimant qu’il y a trop peu d’immigrants.

>>> Lire la suite de l’article sur quebecnouvelles.info

 

Voir également

Ensauvagement de Montréal : les gangs exécutent des innocents dans le cadre d’un jeu sadique

Journal de Montréal > Le phénomène du scoring, qui pourrait être responsable d’au moins une des …

Un commentaire

  1. Les patrons de gtandes et petites entreprise se plaignent du manque d’employés, les media se font l’echo de ces pleurnichards toxiques pour qui toujours leur profit passe avant tout, alors le gouvernement Trudeau, qui a toujours été leur gouvernment, fait ce qu’il faut faire.

    Au moins j’espère que la prochaine vague de biglips qui va balayer le Quebec, d’ailleurs deja completement africanisé si on regarde seûement les jeunes tranches d’age, va contenir aussi une bonne quantité de maghrebins. Je prefère etre bougnoulisé que pongoisé . . .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.