Accueil / Nationalisme / La CSDM a embauché des femmes voilées pendant les délibérations sur la loi 21

La CSDM a embauché des femmes voilées pendant les délibérations sur la loi 21

HQA >

Un article du journal Le Devoir révèle que la commission scolaire de Montréal a embauché des femmes voilées pendant que ce votait le projet de loi 21. De plus, comme nous pouvons le constater dans ce même article, la présidente de la CSDM n’a aucune intention de se conformer la loi.

« La présidente de la CSDM, Catherine Harel-Bourdon, a signifié clairement que, dans son esprit, la partie est loin d’être terminée. « Le premier ministre pensait qu’il allait clore le débat ; moi, je pense qu’il fait juste ouvrir un débat social très présent dans nos milieux montréalais », a-t-elle déclaré. De toute évidence, elle a bien l’intention de l’alimenter.

Si on en croit la commissaire indépendante Violaine Cousineau, la CSDM aurait déjà embauché après la date butoir du 28 mars 2019 des enseignantes susceptibles de porter le voile. Mme Harel-Bourdon refuse de parler de désobéissance civile, mais cela y ressemble à s’y méprendre. »

> Lire la suite sur Le Devoir.

Voir également

Le Québec doit exploiter ses énormes réserves de gaz naturel pour ne plus dépendre d’Ottawa

Les Affaires > Quelque temps avant la guerre en Ukraine, le gouvernement du Québec avait …

7 commentaires

  1. C’est vraiment le chaos qui s,en vient si on laisse ces enfoirés défier la loi 21. Nous appuyons le gouvernement

    afin qu’il soit impassible face à cette commission scolaire rebelle et surtout sa débilitante présidente, Catherine Harel-Bourdon, . Elle souille le nom de sa prestigieuse mère car je crois que celle-ci ne doit pas approuver du moins

    que sa fille désobéisse à une loi votée par le peuple qui a élu la CAQ majoritairement. Et s’il le faut que cette foutu commission soit mise sous tutelle.

  2. Commissions scolaires doit être mis sous tutelle

  3. Gilles Desrochers

    Je suis outre de voir que la commission scolaire a outrepassé ses devoirs en embauchant des femmes voilées allant à l’encontre de la loi. J’espère que ces gens qui ont défié la loi seront sanctionnés et voir même congédier.
    Je pense que le gouvernement n’a pas d’autre choix que de mettre les commissions scolaires récalcitrantes en tutelle et ça urge. C’est de l’anarchie totale, il ne faut pas que notre gouvernement tolère ça et ça presse.

  4. Le gouvernement Legault devrait mettre sous tutelle la CSDM à cause de cette désobéissance ou carrément abolir toutes les commissions scolaires comme il avait été discuté plusieurs fois par ADQ et la CAQ!

  5. La loi n’interdit pas de les embaucher, elle interdit les signes religieux ostentatoires. Si ces personnes n’en portent pas il n’y a aucun problème.

  6. Ca fait dont pitie ca fait dont pitié.
    Le jour qu une personne ne respectera pas ce qu elle a a fare pour votre santé, que je ne vous entende pas parler de poursuite.
    Toute cette merde pour des gens qui nous imposent leur mode de vie.

  7. Toute ces erreurs de la part de cette dame de la commission scolaire de Montréal , va lui coûter son job , et servir d’avertissements à tout les autres commissions scolaires du Québec , au cas où elles essaieraient de faire les mêmes erreurs .!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.