Accueil / Nationalisme / Mobilisation nationaliste en faveur du projet de loi 21

Mobilisation nationaliste en faveur du projet de loi 21

Rafaël-Alexandre Ramos-Richard >

Environ 300 personnes se sont rassemblées entre 13 h 30 et 14 h, samedi, sur le boulevard de Maisonneuve Est devant les bureaux de TVA à Montréal.

Les manifestants, dont la très grande majorité semblait s’être déplacée afin de démontrer leur appui au gouvernement caquiste ainsi qu’au projet de loi 21 sur la laïcité, ont été empêchés pendant deux heures de quitter le périmètre au sein duquel ils étaient contenus par les forces de l’ordre. Ceux-ci avaient d’ailleurs été déployés en grand nombre pour l’occasion. La sécurité était également assurée par des bénévoles.

Un rassemblement pacifique et festif

Ils scandaient « au Québec, la laïcité », « la religion à la maison » ou chantaient « Gens du pays », en chœur. Les fleurdelisés flottaient au vent, les gens échangeaient des rires ou avaient des conversations sérieuses entourant le projet de loi 21 du gouvernement de François Legault. La bonne ambiance qu’on trouvait sur les lieux était propice aux rencontres et on comptait parmi la foule des jeunes comme des moins jeunes de même que quelques familles.

L’escouade antiémeute du Service de police de Montréal (SPVM) bloquait les deux accès au boulevard de Maisonneuve Est par les rues Champlain et Alexandre de Sève, empêchant ainsi le contingent de la « Vague bleue » de se déplacer. Celui-ci était attendu par des contre-manifestants situés derrière une ligne formée par ces agents de police.

Vers 16 h, les manifestants de la « Vague bleue » entreprirent de quitter les lieux dans l’ordre tout en étant escortés par les policiers, le temps d’une courte marche jusqu’à leurs véhicules dans les rues du quartier Centre-Sud. La poignée de contre-manifestants qui défiait encore l’escouade antiémeute du SPVM a rapidement été dispersée.

> La suite sur Le Peuple.

Voir également

Le Québec doit exploiter ses énormes réserves de gaz naturel pour ne plus dépendre d’Ottawa

Les Affaires > Quelque temps avant la guerre en Ukraine, le gouvernement du Québec avait …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.