Accueil / Immigration / Noyade migratoire : Biden veut transférer des milliers de clandestins près de la frontière canadienne

Noyade migratoire : Biden veut transférer des milliers de clandestins près de la frontière canadienne

Québec Nouvelles >

Le président américain Joe Biden compte envoyer par avion des milliers de migrants dans les États limitrophes de la frontière canadienne pour qu’ils y soient traités, en raison de la crise qui touche la frontière sud du pays.

Selon le Washington Post, le service américain des douanes et de la protection des frontières (CBP) a demandé l’autorisation de transporter les migrants illégaux puisque des milliers d’entre eux, y compris des enfants et des familles, n’ont pas pu être traités.

Actuellement, l’administration Biden détient plus de 4 500 mineurs non accompagnés dans des cellules et des installations gouvernementales, une pratique pour laquelle l’ancien président Donal Trump a régulièrement été critiqué.

Des communications internes indiquent que le CBP n’a pas encore décidé des États qui seront choisis comme lieux de traitement.

True North a contacté le bureau du ministre de la Sécurité publique Bill Blair pour savoir si le gouvernement canadien surveillait la situation à la frontière américano-mexicaine.

Nous veillerons toujours à ce que le Canada demeure un pays accueillant pour ceux qui fuient la guerre et la persécution. Notre gouvernement continuera à faire ce qui est nécessaire pour assurer la sécurité de nos communautés”, a déclaré Mary-Lix Power, attachée de presse de M. Blair, à True North.

“Notre gouvernement est en contact étroit et régulier avec un grand nombre de fonctionnaires issus de diverses agences gouvernementales américaines au sujet de la sécurité de nos deux pays. Lorsque le gouvernement canadien reçoit de l’information sur des menaces potentielles à notre frontière, il réagit “, a poursuivi M. Power.

“Les questions sur les événements aux frontières américaines ou sur la sécurité de celles-ci doivent être adressées aux autorités américaines.”

Au cours du mandat de Donald Trump, plusieurs députés libéraux et néo-démocrates ont accusé l’ancien président de mettre “des enfants en cage” lorsqu’il a fait face à une crise similaire en 2018.

“Des enfants sont arrachés à leurs parents & retenus en otage dans des cages le long de la frontière sud des États-Unis. Des vies sont détruites & le Canada est appelé à l’action. Le PM Trudeau doit défendre les droits de la personne, aider ces enfants & ces familles, et suspendre l’accord #SafeThirdCountry”, a tweeté le chef du NPD Jagmeet Singh le 19 juin 2018.

Plus tôt cette semaine, True North a contacté les sept députés qui ont qualifié les critiqué Trump pour avoir ”mis des enfants en cage” pour leur demander s’ils utiliseraient la même terminologie pour décrire la gestion de la crise migratoire par Biden.

>>> Lire la suite de l’article de Cosmin Dzsurdzsa

Voir également

Gatineau : une diplomate sénégalaise saccage une maison, puis frappe et mord les policiers

Le Droit > Une diplomate sénégalaise qui a été condamnée par le Tribunal administratif du …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.