Si le perfectionnisme relève de la suprématie blanche, que dire du Blackface?
Accueil / Multiculturalisme / Propagande pour les fonctionnaires : le Canada s’enfonce dans l’ethnomasochisme

Propagande pour les fonctionnaires : le Canada s’enfonce dans l’ethnomasochisme

Richard Martineau >

Jeudi dernier, le Toronto Sun a sorti une histoire hallucinante, qui montre à quel point l’idéologie woke, qui voit du racisme partout, même là où il n’y en a pas (SURTOUT là où il n’y en a pas), est en train de contaminer nos institutions.

Comme vous le savez probablement, tous les fonctionnaires fédéraux doivent maintenant suivre une formation destinée à les sensibiliser au racisme (qui, d’après les auteurs de cette formation, est omniprésent au Canada).

 

Voici des extraits du document que doivent lire les employés de l’État fédéral.

Attachez votre tuque avec de la broche, c’est assez décoiffant merci.

LE CANADA, UN PAYS RACISTE

« Le racisme est aussi grave au Canada qu’aux États-Unis. »

« Au Canada, les Blancs détiennent le pouvoir en raison des modes de pensée eurocentriques, enracinés dans le colonialisme, qui perpétuent et privilégient l’hégémonie blanche. »

« Il existe des préjugés à l’égard des Blancs (exemple : les Blancs ne savent pas danser), mais cela n’est pas du racisme. »

« Le racisme et le colonialisme font partie des fondements de ce que nous appelons aujourd’hui le Canada. »

« La suprématie blanche est présente dans nos hypothèses institutionnelles et culturelles, qui attribuent une valeur, une moralité, une bonté et une humanité au groupe blanc, tout en attribuant aux personnes et aux communautés de couleur le rôle de sans valeur, d’immoraux, de mauvais et d’inhumains ainsi que non méritants. »

À BAS LA SCIENCE !

Pas mal, non ?

On continue…

« Voici des caractéristiques de la culture de la suprématie blanche qui existe au Canada :

  • Le perfectionnisme
  • La quantité au détriment de la qualité
  • Le culte de la parole écrite
  • Le paternalisme
  • La peur du conflit
  • L’individualisme
  • Le progrès, c’est nécessairement plus
  • Le droit au confort
  • L’objectivité »

Oui, mesdames, messieurs, vous avez bien lu : selon les coucous qui ont rédigé cette formation (formation qui, je le rappelle, est imposée à TOUS les fonctionnaires fédéraux), l’objectivité, le culte de la parole écrite et le perfectionnisme sont des caractéristiques propres aux suprémacistes blancs !!!!

Quand vous dites « 2 + 2 = 4, c’est un fait objectif », vous êtes raciste !

Car « l’objectivité » (donc, par le fait même, la science et les mathématiques) n’existe pas, c’est une création culturelle imposée par les Blancs aux personnes de couleur !

>>> Lire la suite sur le site du Journal de Montréal

Voir également

« Génocide », « croix gammée », « cruel » : les Mohawks exigent que la croix du mont Royal soit retirée

Métro > Lors d’une conférence de presse donnée au pied du mont Royal le 27 juillet dernier, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.