Accueil / Société / Bolchevisme sanitaire : Noël annulé au Québec

Bolchevisme sanitaire : Noël annulé au Québec

Radio-Canada >

 

Les plans de Noël en famille vont devoir changer. Le gouvernement du Québec a confirmé l’annulation des rassemblements de 10 personnes qu’il avait initialement permis entre le 24 et le 27 décembre.

Quand on regarde la situation, on est obligés de se rendre à l’évidence que ce n’est pas réaliste de penser qu’on va réussir à réduire la progression du virus de façon satisfaisante d’ici Noël, a expliqué le premier ministre François Legault en point de presse.

Je comprends que plusieurs Québécois et Québécoises doivent être déçus de l’annonce, des gens qui voulaient voir leur famille ou leurs amis, mais honnêtement, ce n’est pas une bonne idée.

Le premier ministre François Legault

Le premier ministre a précisé, par ailleurs, que l’interdiction de rassemblements pour la période des Fêtes était en vigueur pour les régions du Québec en « zone rouge », soit celles où l’infection est la plus répandue. Cela comprend les régions de Montréal (et ses banlieues) et de Québec, notamment.

90% de la population québécoise habite en « zone rouge » sanitaire selon le gouvernement

 

Ailleurs, les restrictions habituelles s’appliquent, soit 10 personnes maximum lors de rassemblements dans les résidences se trouvant en zone jaune, et 6 personnes maximum dans les domiciles situés en zone orange.

M. Legault a toutefois fortement déconseillé de « changer de zone » et de rendre visite à des proches situés dans des régions où le niveau d’alerte sanitaire serait moins élevé.

[…]

>>> La suite sur Radio-Canada.

Voir également

Ensauvagement de Montréal : les gangs exécutent des innocents dans le cadre d’un jeu sadique

Journal de Montréal > Le phénomène du scoring, qui pourrait être responsable d’au moins une des …

4 commentaires

  1. Il faut comprendre que la Caq avant d’être un parti nationaliste est un parti bobo et les bobos, qu’ils soient de n’importe quelle partie du monde, ça se tient et ça protège leurs intérêts.

    Je sais que l’article est en anglais mais il serait bon de lire cet article récent de Mgr Vigano, un important prélat de l’Église catholique au sujet de ce qui se passe dans le monde:

    https://www.lifesitenews.com/opinion/sold-out-to-satan-vigano-unloads-on-coronavirus-pseudo-health-regime?utm_source=top_news&utm_campaign=standard

    Il ne faut pas oublier que ce n’est pas la moitié de leurs forces aux élites de relâcher un virus dans la population pour ensuite profiter d’un contexte qu’ils jugent favorables.

    Nous vivons vraiment le retour de l’époque de Noé et du déluge juste avant le retour de Jésus.

    Il faut prier fort, en particulier le chapelet!

  2. Il faut comprendre aussi que l’opposition à l’Église catholique au Québec vient souvent d’en-haut, des classes bobos, soit précisément la clientèle de la Caq.

    Donc, après avoir cancellé Pâques et la Semaine Sainte, il fallait s’attendre à ce que ces individus cancellent Noël.

    Ça me fait penser à l’article que j’ai suggéré de lire dans mon autre commentaire plus haut. Mgr Vigano, lorsqu’ils parlent des politiciens bourgeois ainsi que de leurs comparses des médias bourgeois et toute cette clique, il dit d’eux « sold out to satan ».

    Je pense que c’est pas mal exact.

    C’est une grande grâce que j’ai eu de ne pas avoir eu d’enfants dans cette société de m… J’aurais été inquiet pour eux d’évoluer dans une société de bolchévisme sanitaire multi multi multi où un gars de mon âge ne se reconnait plus par rapport à sa jeunesse.

    Le vaccin sera bon pour ceux que cette société inspirée par des esprits mauvais (aucun doute) fait tripper.

    Pour ceux qui cette société ne fait pas tripper, je suppose qu’ils se sacrent bien du vaccin.

    Vraiment c’est le retour des jours de Noé et du déluge juste avant le retour de Jésus.

    Il faut prier fort, en particulier le chapelet!

  3. Les quebecois sont devenu des moutons

  4. Je ne saurai jamais assez remercier le Bon Dieu de ne pas avoir eu d’enfants. J’aurais été tellement inquiet de les voir évoluer dans ce bolchévisme sanitaire ainsi que dans un pays insensé multi multi multi sans identité propre et sans âme dans lequel personne n’est vraiment chez lui.

    Je me demande vraiment combien de Québécois tiennent à prendre le vaccin pour pouvoir continuer à vivre dans une telle société infernale dirigée par une élite décadente.

    Vraiment le retour des jours de Noé juste avant le retour de Jésus.

    Il faut prier fort, en particulier le chapelet!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.