Accueil / Société / Cafouillage gouvernemental : hier « dangereux », les masques deviennent « recommandés »

Cafouillage gouvernemental : hier « dangereux », les masques deviennent « recommandés »

Journal de Québec >

Réticent jusqu’ici à recommander le port du masque pour se protéger du coronavirus, le DHoracio Arruda adoptera cette semaine une «position nouvelle» et conseillera même les Québécois qui veulent se confectionner une version artisanale.

Le Directeur national de la santé publique s’est défendu lundi d’être contre le port du masque dans les lieux publics. Le Dr Arruda craint toutefois que les gens se sentent «invincibles» avec un masque, même artisanal, et ne délaissent du même coup les mesures d’éloignement social et le lavage des mains.

«Il y a une littérature qui commence à démontrer que, peut-être, le port du masque pourrait être un élément contributif à une diminution des épidémies. Mais il faut le faire adéquatement», a-t-il néanmoins convenu, durant la conférence de presse quotidienne sur l’état de propagation du virus. 

Pour éviter que des gens ne se fabriquent un masque avec un t-shirt, les autorités de santé publique ont jugé bon de concocter un petit guide de confection et d’utilisation des masques.

«Au cours de la semaine, on va avoir une position nouvelle par rapport à ça pour que les gens puissent se fabriquer des masques avec certaines conditions, qui vont être adéquates. […] On va vous donner même, entre guillemets, les meilleurs tissus ou les meilleurs éléments pour pouvoir vous en fabriquer vous-mêmes, a glissé le DArruda. On va même probablement faire des vidéos pour expliquer aux gens comment le mettre, comment l’enlever».

>>> La suite de l’article de Geneviève Lajoie.

Voir également

Ensauvagement de Montréal : les gangs exécutent des innocents dans le cadre d’un jeu sadique

Journal de Montréal > Le phénomène du scoring, qui pourrait être responsable d’au moins une des …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.