Accueil / Immigration / Chômage en 2021 : Les seuils d’immigration devront baisser substantiellement

Chômage en 2021 : Les seuils d’immigration devront baisser substantiellement

MSN >

Le Québec devra revoir ses seuils d’immigration à la baisse si la relance économique se fait plus lente que prévu, affirment à présent des représentants du milieu économique.

Il s’agit d’un virage à 180 degrés pour ceux qui, jusqu’à tout récemment, réclamaient au moins 60 000 immigrants par année pour combler la pénurie de main-d’oeuvre.

Le gouvernement Legault prévoyait hausser en 2020 le nombre maximum de nouveaux arrivants à 44 500, puis à 47 500 en 2021. En 2022, le nombre d’immigrants admis devait se situer entre 49 500 et 52 500.

Tout a changé avec la crise de la COVID-19, a déclaré en entrevue jeudi le président du Conseil du patronat, Yves-Thomas Dorval.

«En 2020, il y aura énormément de main-d’oeuvre sans emploi, a-t-il affirmé. Il va falloir s’attarder bien sûr à essayer de s’assurer que cette main-d’oeuvre-là se retrouve un emploi.

«La cible pour 2021 va (…) peut-être même excéder les besoins, étant donné que 2021 risque d’être une période où on est en chômage», a-t-il ajouté. 

>>> Lire la suite de l’article de La Presse canadienne.

Voir également

Trahison caquiste : Legault va faire venir « bien plus de 100 000 immigrants » cette année

Radio-Canada > En prendre moins, mais en prendre soin. Tel était le slogan répété, jour …

Un commentaire

  1. Ça c’est l’impact du corona virus. Ça vient de chamboulé tous les projections du gouvernement. Legault a raison « prendre moins pour en prendre soins », c’est la solution.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.