Peu importe les conséquences, Trudeau tient à importer un maximum d'électeurs libéraux.
Accueil / Élections 2021 / Crise du logement : Radio-Canada met en cause la folie migratoire de Trudeau

Crise du logement : Radio-Canada met en cause la folie migratoire de Trudeau

Radio-Canada >

Le chef néo-démocrate, Jagmeet Singh, a soutenu au débat des chefs en anglais, jeudi, que « le coût moyen d’une propriété à l’échelle nationale avait augmenté de 300 000 $ » depuis 2015. Cette « triste réalité », selon ses dires, est bel et bien réelle.

De l’arrivée des libéraux au pouvoir en octobre 2015 à juillet 2021, nous pouvons observer que l’indice des prix des propriétés MLS® a bondi de 303 500 $, ou 70 %. Le prix de référence s’établissait alors à 1,176 million de dollars dans le Grand Vancouver et à 1,054 million dans le Grand Toronto. La région métropolitaine de Montréal se trouvait sous la moyenne canadienne, à 496 000 $. [Le Québec reçoit moins d’immigrants que le Canada anglais, NDLR]

[…]

Au premier du rang du G7

Le Nouveau Parti démocratique ajoute aussi que le Canada est le pays du G7 où les prix des maisons augmentent le plus rapidement. [Per capita, le Canada subit les seuils d’immigration les plus élevés du G7, NDLR]

L’indice des prix de l’immobilier de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) démontre en effet que le pays a connu la plus importante progression aux côtés des États-Unis, du Royaume-Uni, de la France, de l’Allemagne, du Japon et de l’Italie.

[…]

Une analyse de la Banque Scotia soulevait en mai que le Canada comptabilise le moins grand nombre de logements par tranche de 1000 résidents parmi tous les pays du G7. La raison invoquée : la brusque hausse de la croissance de la population due à l’immigration. Autrement dit, la construction ne suit pas le rythme et la demande devient plus forte que l’offre.

[…]

>>> Lire l’intégralité de l’article de Mathieu Dion

Voir également

Trahison caquiste : Legault va faire venir « bien plus de 100 000 immigrants » cette année

Radio-Canada > En prendre moins, mais en prendre soin. Tel était le slogan répété, jour …

2 commentaires

  1. Le Québec reçoit moins d’immigrants que le Canada anglais. Cest une bonne chose

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.