Accueil / Société / En rappel : Anglade se réjouissait de la vente de RONA aux Américains

En rappel : Anglade se réjouissait de la vente de RONA aux Américains

Le Soleil >

[Article datant de février 2016]

Plongée dans l’action plus rapidement que prévu, la nouvelle ministre de l’Économie du Québec, Dominique Anglade, a donné sa bénédiction à la transaction faisant passer le fleuron québécois RONA dans les mains de l’américaine Lowe’s.

Il «n’est pas dans l’intérêt du gouvernement de bloquer cette transaction», a déclaré Mme Anglade, tout juste avant de participer à son tout premier conseil des ministres, mercredi.

«Ce qui est important pour nous, au gouvernement du Québec, est de nous assurer que les emplois seront maintenus ici, voire augmentés. Ce qui est important, c’est que les bannières RONA soient maintenues. Ce qui est important, c’est qu’on ait un siège social qui vienne s’installer ici. Ce sont les garanties que nous avons obtenues.»

Dominique Anglade voit du potentiel dans cette transaction, une transaction qui lui a fait connaître son baptême de feu politique. Elle a évoqué des «synergies» pour «aller sur l’international».

Le Québec est libre-échangiste. Ses entreprises achètent et vendent, a-t-elle insisté pour mettre cette vente en perspective. Elle a souligné qu’en 2014, la valeur des acquisitions des entreprises québécoises à l’étranger s’est élevée à 30 milliards $.

>>> Lire l’intégralité sur Le Soleil.

Voir également

Ensauvagement de Montréal : les gangs exécutent des innocents dans le cadre d’un jeu sadique

Journal de Montréal > Le phénomène du scoring, qui pourrait être responsable d’au moins une des …

Un commentaire

  1. Un mot de sept lettres compte double au scrabble libéral selon les critères aliénés de « discrimination positive »:

    Anglade

    Parce que femme.
    Parce que non-blanche.

    Concernant ce dernier critère de fierté discriminante – quand même puissant outil de promotion sociale! – rappellons-nous qu’elle fera tout pour passer pour la Rosa Parks du Québec « blanc patriarcal ».
    Dominique Anglade est une vraie fausse nègre blanche d’Amérique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.