Bizarrement, ceux qui veulent empêcher les policiers de faire leur travail sont souvent des criminels dangereux...
Accueil / Immigration / La bande du jeune Noir arrêté à Québec soupçonnée de viols collectifs sur des ados

La bande du jeune Noir arrêté à Québec soupçonnée de viols collectifs sur des ados

TVA Nouvelles >

L’un des amis de Pacifique Niyokwizera, qui a subi une arrestation policière musclée le weekend dernier à Québec, a été épinglé jeudi pour avoir agressé sexuellement deux adolescentes avec deux complices allégués, a appris notre Bureau d’enquête.

Tout d’un coup, la « pauvre victime noire de Québec » fait un peu moins pitié.

Kalilou Barry, 19 ans, a donné des entrevues médiatiques au cours des derniers jours pour dénoncer la brutalité policière qu’aurait subie son ami Pacifique Niyokwizera, 18 ans, près du Dagobert. Barry était du groupe qui accompagnait le jeune homme lorsque l’altercation avec les policiers est survenue, dans la nuit du 26 au 27 octobre. 

Mamadou Kalilou Barry est accusé d’avoir agressé sexuellement deux filles de 15 ans. Le SPVQ est à la recherche d’autres victimes potentielles.

Or, Barry est dans la mire des enquêteurs des crimes sexuels du Service de police de la Ville de Québec depuis quelques semaines, peut-on lire dans des documents confidentiels obtenus par notre Bureau d’enquête.

L’individu de 19 ans a été arrêté à son domicile jeudi. Il comparaîtra vendredi pour faire face à deux chefs d’accusation d’agression sexuelle sur une personne de moins de 16 ans, avec la participation d’une autre personne.

[…]

Il nous est impossible de dévoiler leur identité, puisqu’ils étaient mineurs au moment des faits. L’un d’eux est toutefois majeur à ce jour et l’autre le sera d’ici les Fêtes.

Le trio pourrait avoir fait d’autres victimes. Les enquêteurs auraient recueilli une dizaine de témoignages de jeunes filles en lien avec le comportement de ces trois individus. Certaines auraient affirmé avoir été droguées au GHB avant d’être agressées. 

[…]

>>> Lire l’article complet de Kathryne Lamontagne et Félix Séguin

Voir également

Un « antiraciste » subventionné par Ottawa crache sur les Québécois et prône le meurtre des Juifs

TVA Nouvelles > Patrimoine canadien réévalue le financement accordé à un organisme «anti-raciste» basé à …

8 commentaires

  1. La plus part des noirs sont criminels et ont des tendances criminogène

    • Juju,

      Votre commentaire est à mon avis raciste , la plus part cela ressemble à la majorité des noirs ont des tendances criminogènes.
      Beaucoup de jeunes, de couleur de peau blanche ou de couleur, d’ici ou d’origine étrangère, qui ont eu des problèmes de discrimination , des familles désunies,qui ont subi de la violence, des guerres ,de l’abus sexuel, vivent dans un milieu défavorisé, peuvent n’avoir pas d’espoir d’un avenir meilleur et risquent de se laisser influencer et se sentir important en faisant partie d’une bande criminalisée sans valeurs morales.
      Ils y a aussi des blancs qui violent des femmes, des jeunes filles, les droguent.

      • Louise : la surdélinquance noire est une tendance lourde qu’on observe dans tous les pays occidentaux et même dans les États où l’immense majorité de la population est noire et où ils gouvernent (il n’est donc pas question de discrimination dans ces cas-là).

        Aux États-Unis, par exemple, les Noirs représentent 12,7% de la population mais 50% des meurtriers bon an mal an. Ces chiffres restent à peu près stables depuis des décennies. Cela tend à démontrer que la discrimination n’est pas une cause explicative puisque la négrophobie est bien moins forte aujourd’hui qu’il y a 50, 60 ou 70 ans.

        De plus, la pauvreté n’explique pas tout puisque des régions blanches très pauvres comme les Appalaches ont un taux de criminalité significativement plus faible que des villes à majorité non-blanche comme Baltimore (Maryland) ou Camden (New Jersey).

        Pour une bonne vidéo sur la surdélinquance des populations d’ascendance africaine :

        https://www.youtube.com/watch?v=51vPw3QSaXY

      • La plus part des noirs sont criminels et ont des tendances criminogène. C’est un constat

    • ben d accord mais y faut pas le dire sinon on n est raciste. Mario de montreal

    • La police peut pas toucher les criminels de couleurs et les politiciens . Ce n’est pas nouveau . Tous ca grâce aux politiciens et organismes de couleurs c’est ca le nouveau monde

  2. C’est le colonialisme, l’esclavage et le racisme systémique qui les a poussé a faire cela. Ils sont innocents. C’est la faute des hommes blancs et des policiers qui les ont arretés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.