Accueil / Société / L’application de traçage canadienne lancée par Legault serait totalement inefficace

L’application de traçage canadienne lancée par Legault serait totalement inefficace

Radio-Canada >

Les Québécois peuvent maintenant utiliser l’application de suivi de contacts conçue par Ottawa en réponse à la pandémie de COVID-19.

L’application mobile Alerte COVID est entrée en fonction dans la Belle Province lundi.

En conférence de presse à Montréal, le premier ministre François Legault a lui-même téléchargé l’application, assurant que celle-ci était facile d’utilisation, anonyme, fiable et sécuritaire. Si je suis capable, beaucoup de monde sont capables, a-t-il déclaré.

Accompagné du ministre de la Santé et des Services sociaux Christian Dubé, du ministre délégué à la Transformation numérique gouvernementale Éric Caire et du directeur national de santé publique Horacio Arruda, le premier ministre Legault a demandé aux Québécois de télécharger l’application en grand nombre afin de ralentir la transmission.

Plus il y a de Québécois qui s’inscrivent, plus c’est efficace.

– François Legault, premier ministre du Québec

Il a également interpellé directement deux vedettes québécoises, Marie-Mai et Julie Snyder, afin qu’elles convainquent aussi les Québécois de télécharger l’application mobile parce que la situation est devenue « très critique ».

[…]

Si vous êtes testés positifs, vous appelez au centre d’appel, ils vont vous donner un code, vous rentrez le code dans l’application, et toutes les personnes qui ont été à moins de deux mètres de vous au cours des deux dernières semaines sont notifiées, donc c’est une façon de leur dire : « Allez vous faire tester », a résumé le premier ministre Legault lundi.

[…]

Interviewé sur le sujet par Annie Desrochers à la barre de l’émission Le 15-18, sur ICI Première, le chef de la cybersécurité pour VYGL, Jean-Philippe Décarie-Mathieu, émet de sérieuses réserves sur l’adhésion du Québec à l’appli Alerte COVID.

Bien qu’il soit vrai qu’elle n’utilise pas les renseignements nominatifs de ses utilisateurs, l’application mobile emploie un système Bluetooth à faible consommation, a-t-il expliqué, dont la portée est d’environ… deux mètres. C’est directement dans la marge d’erreur, observe-t-il.

M. Décarie-Mathieu souligne en outre que les applications de suivi des contacts développées dans le monde n’ont pas fait leurs preuves, que les gouvernements s’en détournent de plus en plus et que, de toute façon, elles sont assez peu utilisées, sauf peut-être dans certains pays asiatiques.

Ces observations, a-t-il rappelé, ont toutes été transmises aux députés de l’Assemblée nationale, cet été, en commission parlementaire. Et là, on fait un vire-capot, déplore-t-il. Moi, je ne la comprends pas, celle-là.

Sans compter que l’installation massive d’une application gouvernementale sur les appareils mobiles des Québécois lui apparaît comme une boîte de Pandore.

C’est un pas de plus vers une société de surveillance absolue, selon lui. Oui, on a tous des téléphones cellulaires intelligents qui nous trackent [sic], mais ça ne veut pas dire que c’est une bonne chose d’en rajouter une couche de plus.

>>> Lire la suite Radio-Canada.

Voir également

Ensauvagement de Montréal : les gangs exécutent des innocents dans le cadre d’un jeu sadique

Journal de Montréal > Le phénomène du scoring, qui pourrait être responsable d’au moins une des …

4 commentaires

  1. A quoi ça sert, si ce n’est pas bon

  2. Ce qu’il faut, c’est attendre le divin vaccin qui va descendre du ciel pour nous ramener notre chère « normale », c’est à dire le combat pour l’argent et le statut social.

    Cependant, il se peut que ça prenne un certain temps puisque la pandémie sert parfaitement à maintenir et même à empirer l’injustice sociale et économique.

    Vraiment le retour du temps de Noé et du déluge.

    Il faut prier fort, en particulier le chapelet!

  3. Je ne sais pas si cela est vrai mais tout est possible dans une société qui ressemble à la société du temps de Noé et du déluge:

    https://halturnerradioshow.com/index.php/en/news-page/world/canada-going-tyrannical-2nd-total-lockdown-isolation-camps-for-refusers

    Si c’est vrai, ça serait la preuve que nous vivons vraiment le retour des jours de Noé et du déluge juste avant le retour du Christ.

    La décadence est à son comble.

    Il faut ressortir nos chapelets et ça presse!

  4. Est-il possible que le pasteur américain et ancien candidat à la présidence des États-Unis, monsieur Chuck Baldwin ait raison lorsqu’il écrit:

    « I say again, this entire coronavirus narrative is the biggest global fraud in world history. In fact, this fraud is so large it cannot be explained in natural terms. The sheer magnitude of such global devastation, disruption and decimation of Liberty and natural living can only be explained in terms of the supernatural.

    Yes, I’m saying it straight out: The corona fraud is a work of evil spirits. It is a lie pitched from the pits of Hell.

    This means that the medical professionals, local and county health boards, State governors, mayors, city councils, county commissions, school boards, government bureaucrats, media professionals, Big Tech executives and PASTORS who are blindly going along with the corona narrative are being manipulated by evil spirits.

    There can be no other explanation. »

    https://chuckbaldwinlive.com/Articles/tabid/109/ID/4069/A-Lie-Pitched-From-The-Pits-Of-Hell.aspx

    « Un mensonge sorti des entrailles de l’enfer » que dit monsieur Baldwin. Est-ce possible?

    Si oui, il faut réciter le chapelet et aussi la prière à Saint Jude!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.