Accueil / Société / L’enseignant d’extrême-gauche Julien Villeneuve alias Anarchopanda visé par des allégations d’agression sexuelle sur une ado de 16 ans

L’enseignant d’extrême-gauche Julien Villeneuve alias Anarchopanda visé par des allégations d’agression sexuelle sur une ado de 16 ans

HQA >

L’enseignant et militant antifasciste Julien Villeneuve serait visé par des allégations d’agression sexuelle sur une adolescente de 16 ans. Julien Villeneuve, mieux connu sous le nom de la mascotte Anarchopanda, s’est rendu célèbre pour ses bourdes contre les policiers lors de la grève étudiante de 2012.

Aujourd’hui, les faits rapportés donnent froid dans le dos. C’est une page Facebook féministe portant le nom de Hyènes en jupon, page web qui encourage à révéler le nom d’agresseurs sexuels en public, qui a révélé le texte de l’adolescente supposée.

Voici le témoignage rapporté par l’adolescente supposée qui était à l’époque des faits allégués âgée de 16 ans.

 

 

Les fait allégués par l’adolescente ont été partagés le 10 juillet 2020 dans un texte sur la page Facebook  Hyènes en jupon.

 

 

Le principal intéressé devrait consulter un juriste au lieu de s’étendre en public.

 

Ces allégations sont très graves. Seule une enquête approfondit pourra déterminer qu’en est-il réellement de cette histoire sordide concernant Julien Villeneuve, ce professeur de CÉGEP.

 

Richard Martineau note à juste titre qu’Anarchopanda a un passé très actif en matière de doxing et de lynchage public.

 

 

Les liens entre Julien Villeneuve et Xavier Camus sont de notoriété publique. Est-ce que son ami enseignant Xavier Camus était au courant des stratagèmes horrifiants allégués dont Anarchopanda fait l’objet?

 

 

Julien Villeneuve alias Anarchopanda est un militant connu de la mouvance antifa.

 

 

 

Comme nous le démontre les cas Marie-Pier Morin et Yann Perreau, une vague de dénonciations de type #MeToo semble secouer le Québec.

 

 

 

 

Le chanteur Yann Perreau est aussi la cible des tribunaux populaires actuels.

 

 

Marie-Pier Morin a aussi subi un lynchage public en lien avec des comportements déplacés. Encore une fois, les tribunaux populaires font des ravages. 

 

 

Si les accusations envers Julien Villeneuve se confirment être vraies et qu’il en est retrouvé coupable par un juge, c’est la prison ferme qui attend ce militant d’extrême gauche déguisé en panda substitué en professeur de CÉGEP.

 

Par ailleurs, jusqu’à preuve du contraire, il s’agit d’une accusation anonyme sur une page Facebook, il s’agit d’une affaire qui est pour l’instant au stade d’allégations.

 

La justice doit faire son travail.

 

À suivre…

 

 

 

 

 

Voir également

Ensauvagement de Montréal : les gangs exécutent des innocents dans le cadre d’un jeu sadique

Journal de Montréal > Le phénomène du scoring, qui pourrait être responsable d’au moins une des …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.