Le délire vaccinal et la rhétorique haineuse de Trudeau sont tels qu'il s'est mis à dos le président du caucus québécois de son propre parti.
Accueil / Société / Mutinerie libérale? Un élu du PLC charge Trudeau sur sa gestion sanitaire

Mutinerie libérale? Un élu du PLC charge Trudeau sur sa gestion sanitaire

Radio-Canada >

Le député fédéral de Louis-Hébert vient de jeter un pavé dans la mare libérale. Joël Lightbound a convoqué les médias mardi matin pour exprimer son malaise face à la gestion de la crise sanitaire par son gouvernement et à la « politisation de la pandémie ».

Il s’agit du premier élu à briser les rangs du Parti libéral du Canada (PLC) à ce sujet.

« Si je suis le seul à m’exprimer publiquement aujourd’hui, je peux vous assurer que je ne suis pas le seul à éprouver un malaise à différents degrés avec la direction qu’a décidé de prendre le gouvernement. »

– Joël Lightbound, député libéral de Louis-Hébert

S’il assure que d’autres élus libéraux partagent son inconfort, M. Lightbound refuse toutefois de dire lesquels.

Il a, en somme, dénoncé des politiques qui divisent inutilement alors que le Canada compte un des taux de vaccination les plus hauts au monde, et souhaite que le gouvernement adopte une feuille de route quantifiée et quantifiable pour en finir avec les restrictions sanitaires qui sont de son ressort.

Lightbound dénonce également la vaccination obligatoire des employés fédéraux, qui est totalement inutile puisque le vaccin ne réduit pas la transmission.

Selon lui, il ne faut pas nécessairement lever toutes les restrictions immédiatement, mais il faut savoir selon des barèmes précis et quantifiables à partir de quel moment les mesures vont tomber.

Il estime également que la population n’arrive plus à comprendre l’utilité des mesures parce que les gouvernements ne les expliquent plusC’est beaucoup plus facile d’accepter quand au moins on comprend, surtout que ces restrictions ont des conséquences bien réelles dans la vie des gens, souligne le député.

La vaccination obligatoire des camionneurs en est un bon exemple, soutient-il. C’est une politique qui présentement va à l’encontre des recommandations récentes de l’Organisation mondiale de la santé et pour laquelle on n’a aucun chiffre quant à ce qu’on tente d’accomplir d’un point de vue épidémiologique.

[…]

M. Lightbound estime que la position de son gouvernement a changé drastiquement à l’aube des dernières élections.

Le dissident du PLC affirme en outre qu’il faut tout faire pour éviter la « violence des confinements ».

Financer les systèmes de santé provinciaux

M. Lightbound a aussi évoqué les transferts en santé aux provinces comme l’une des humbles pistes de solution qu’il propose pour sortir de la crise sanitaire.

Je pense que le gouvernement fédéral doit entamer sans délai des négociations avec les provinces quant aux transferts en santé, a-t-il soutenu.

« La position actuelle du gouvernement me semble intenable. D’une part, on dit qu’on ne négociera pas les transferts tant que la pandémie ne sera pas terminée et, du même souffle, on dit que la pandémie va durer des années. »

– Joël Lightbound, député libéral de Louis-Hébert

[…]

>>> Lire l’article complet de Joëlle Girard

Pour en savoir plus :

Employés fédéraux : Joël Lightbound dénonce la vaccination obligatoire

Jabs do not reduce risk of passing Covid within household, study suggests

Voici ce à quoi je m’attends de François Legault

Voir également

Ensauvagement de Montréal : les gangs exécutent des innocents dans le cadre d’un jeu sadique

Journal de Montréal > Le phénomène du scoring, qui pourrait être responsable d’au moins une des …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.