Accueil / Société / Répression politique : Nomos-TV banni de PayPal sous l’influence de Trudeau

Répression politique : Nomos-TV banni de PayPal sous l’influence de Trudeau

Alexandre Cormier-Denis >

Le Canadian Anti-Hate Network, organisme canadien-anglais d’extrême gauche financé à hauteur de 268 400$ par le gouvernement Trudeau en vertu du « Programme d’action et de lutte contre le racisme » (qui devrait être renommé « Programme d’action contre les critiques du multiculturalisme canadien »), a lancé une opération de répression politique contre Nomos-TV dans le but de censurer toute parole nationaliste québécoise n’allant pas dans le sens du politiquement correct ambiant.

Après s’être vanté d’avoir fait fermer la chaîne YouTube de Nomos-TV (30 000 abonnés, 3 millions de visionnements, en ligne depuis plus de quatre ans), le Canadian Anti-Hate Network revendique également la fermeture du compte PayPal de Nomos-TV.

Sans donner aucune justification, le site de transaction monétaire PayPal a décidé unilatéralement et sans préavis de se soumettre à la demande de l’organisme d’extrême gauche en fermant le compte de Nomos-TV.

La censure qui frappe les opposants politiques au régime trudeauiste devrait réveiller les nationalistes québécois les plus endormis.

Les liens avec la nébuleuse antifa

L’auteur de l’article du Canadian Anti-Hate Network, un certain Sébastien Roback, qui s’est lancé dans une croisade contre le nationalisme canadien-français porté par Nomos-TV remercie sur Twitter le travail des groupes « antifas » qui se réclament de la violence politique.

Le militant du Anti-Hate Network remercie la nébuleuse antifa pour son « travail ».

Rappelons que la mouvance antifa revendique explicitement l’action directe violente comme moyen légitime d’action politique :

  1. L’attaque violente contre les policiers
  2. Le sabotage de voies ferrées
  3. L’incendie de voitures d’administrateur de prison
  4. Le vandalisme de caméras de sécurité
  5. Le sabotage du réseau de transport

Alors que Nomos-TV est une webtélé ouvertement légaliste qui appelle à respecter les lois actuelles, les collaborateurs du Canadian Anti-Hate Network font la promotion de groupes qui appellent à la violence politique.

Tout cela payé par les taxes et les impôts des Québécois à travers les politiques de musellement des patriotes par le gouvernement de Justin Trudeau.

Comment nous aider ?

Afin de poursuivre le combat contre la tyrannie bien-pensante actuelle du gouvernement Trudeau, les patriotes peuvent continuer à aider Nomos-TV de trois façons :

  1. Par carte bancaire ou carte de crédit
  2. Par virement Interac
  3. Par cryptomonnaies

Cliquez ici pour contribuer à Nomos-TV !

Aidez-nous à continuer le combat pour la réinformation nationaliste !

Voir également

Ensauvagement de Montréal : les gangs exécutent des innocents dans le cadre d’un jeu sadique

Journal de Montréal > Le phénomène du scoring, qui pourrait être responsable d’au moins une des …

3 commentaires

  1. Ça prouve qu’on vit en dictature.

  2. Là dessus, le Bloc Québécois pourrait montrer qu’il a le début d’une colonne vertébrale.
    Il pourrait soulever la question, au nom de la liberté d’expression, et par solidarité envers d’autres souverainistes.
    Mais non…
    Nous savons qu’il n’y a rien à attendre du Bloc Québécois…
    Malheureusement
    @+

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.