Le multiculturalisme canadien est inacceptable pour la vaste majorité des Québécois.
Accueil / Élections 2021 / Seul le Bloc ne financera jamais les contestations de la loi 21 et 96

Seul le Bloc ne financera jamais les contestations de la loi 21 et 96

Journal de Montréal >

Le chef bloquiste a lancé une requête aux leaders des autres partis fédéraux sur la question de laïcité, leur demandant de s’engager à ne pas contester la loi 21 du Québec «ni directement ni indirectement».

«Les chefs de partis fédéraux doivent, évidemment, s’engager à ne pas contester la loi 21 du Québec sur la laïcité de l’État, mais ils doivent aller plus loin: ils doivent s’engager à ce qu’aucune somme d’argent des contribuables ne soit utilisée dans quelque contestation que ce soit de la loi 21, y compris par l’entreprise du Programme de contestation judiciaire», a lancé Yves-François Blanchet lors de son point de presse mardi matin à Sherbrooke, en Estrie.

Le Programme de contestation judiciaire est un moyen détourné pour le fédéral d’attaquer les lois québécoises, dont la loi 21 et la loi 101.

>>> Lire l’article complet d’Audrey Sanikopoulos

Voir également

Will Prosper, ancien candidat de Valérie Plante et de QS, rêve de génocider les vieux

Journal de Montréal > Je ne parviens pas à comprendre pourquoi ce dont je vous …

2 commentaires

  1. Le bloc est trop a gauche. Ce parti politique ne détiendra jamais le pouvoir.

    • Il ne peut pas détenir le pouvoir, par définition. C’est un parti exclusivement représenté au Québec.

      Il est trop à gauche à notre goût, mais dans la majorité des circonscriptions du Québec, ça va se jouer entre le BQ et le PLC. La politique, c’est l’art du possible.

Répondre à Juju Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *