Alexandre « Sacha » Trudeau est l'idiot utile des djihadistes et il fait pression sur son frère aîné...
Accueil / Élections 2021 / En rappel : le frère de Justin Trudeau fait du « lobbying » pour Al-Qaïda

En rappel : le frère de Justin Trudeau fait du « lobbying » pour Al-Qaïda

La Presse >

[Article de 2016]

Le ministre de la Sécurité publique Ralph Goodale a dû être drôlement embêté de voir atterrir sur son bureau une lettre du frère de son patron lui demandant d’interrompre le processus de déportation amorcé contre Mohamed Harkat, un Algérien soupçonné par les services secrets canadiens d’être lié à une cellule dormante d’Al-Qaïda.

Alexandre « Sacha » Trudeau, frère cadet du premier ministre, prend même soin dans sa lettre de faire allusion directement à la phrase fétiche de Justin Trudeau sur les « voies ensoleillées » : « Je suis convaincu qu’une décision [en faveur de M. Harkat] serait un exemple éclatant des “sunny ways” de votre gouvernement. »

Harkat n’est pas le seul membre présumé d’Al-Qaïda que le frère de Justin Trudeau a défendu bec et ongles…

M. Goodale est bien mal pris. S’il refuse la clémence, il risque de se le faire reprocher par la famille Trudeau. S’il l’octroie, il risque de se faire accuser d’avoir cédé au frérot du patron.

Ce dernier, interrogé sur ce qui apparaît à plusieurs comme un conflit d’intérêts, a déclaré que son frère a le droit, comme tout citoyen, d’appuyer les causes qui lui tiennent à cœur. Cela va de soi, mais il reste qu’étant donné la position de son frère, Alexandre Trudeau aurait pu se garder une petite gêne et demander à une autre des bonnes âmes qui veillent sur M. Harkat de signer la lettre.

Selon l’opposition, l’affaire est un conflit d’intérêts caractérisé, mais le bureau de la commissaire à l’éthique a fait savoir qu’il n’était pas question de faire enquête pour l’instant.

M. Harkat, un ancien militant du Front islamique du salut algérien, a été emprisonné de 2002 à 2006 en vertu d’un « certificat de sécurité », sur des soupçons d’appartenir à la mouvance d’Al-Qaïda.

Cette procédure a aussi été appliquée à Adil Charkaoui, le gourou islamiste lié au collège de Maisonneuve. Ce dernier avait également reçu l’appui d’Alexandre Trudeau, de même que d’autres célébrités du milieu artistique… qui doivent aujourd’hui s’en mordre les doigts après avoir vu ce qu’il est ensuite advenu de la carrière de M. Charkaoui.

Alexandre Trudeau est allé jusqu’à offrir de payer la caution d’un autre individu lié au réseau terroriste de Ben Laden, le Syrien Hassan Almrei.

(…)

Cette intervention de « Sacha » Trudeau a ramené dans l’actualité une lettre ouverte qu’il avait signée en 2006 dans le Toronto Star, à l’occasion du 80e anniversaire de Fidel Castro.

Dithyrambique, ce texte ? Le mot est faible pour décrire la très grande capacité d’emballement du fils cadet de Pierre Trudeau – lui-même, on s’en souvient, grand ami du dictateur cubain.

Extraits (ma traduction) : « Fidel ne fait pas de politique. Il vit pour apprendre et pour mettre ses connaissances au service de la révolution, [pour] mener l’humanité vers la justice et un ordre social encore plus parfait […]. Son intellect est l’un des plus grands et des plus complets que l’on puisse trouver. C’est un expert en tout. Combiné à un physique herculéen et un courage personnel extraordinaire, cet intellect monumental fait de Fidel un géant. Il a quelque chose de Superman […]. »

« Les Cubains restent très fiers de Castro, même ceux qui ne partagent pas sa vision. »

(…)

« Son leadership peut être parfois pesant. Les Cubains se plaignent à l’occasion, comme des adolescents se plaignent de leur père trop strict et exigeant. [Mais] le Chef sait toujours ce qui est le meilleur pour vous. »

Cette lettre qu’on croirait due à un ado romantique a été écrite alors qu’Alexandre Trudeau avait 33 ans.

>>> Lire la chronique complète de Lysiane Gagnon

Voir également

Racisme systémique, CHSLD 2SLGBTQIA+, écoles genderqueer : les revendications délirantes de Fierté Montréal

L’Hebdo Journal > MONTRÉAL — De retour pour une 15e année à partir de lundi, …

2 commentaires

  1. Les islamistes infiltrent les parties politique. Cest rendu très graves.

  2. Trudeau donne 10 millions à un terroriste,sous prétexte qu`il a passé 10 ans ,(HO! horreur!), dans une prison US!
    DIRE QUE CE TRAÎTRE À ÉTÉ RÉÉLUT!?????

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.