L'incompétence du PLC est en train de pourrir la vie des Québécois. Il est plus facile d'entrer illégalement dans ce pays que d'en sortir légalement!
Accueil / Nationalisme / Tiers-mondisation du Canada : des citoyens doivent dormir dans la rue pour obtenir leurs passeports

Tiers-mondisation du Canada : des citoyens doivent dormir dans la rue pour obtenir leurs passeports

Libre Média >

Le temps d’attente pour obtenir ou renouveler un passeport ne diminue pas et des milliers de Canadiens expriment leur frustration dans les files d’attente. Libre Média explore les chiffres derrière la situation.

À Gatineau, Saguenay, Québec, Laval et sur l’île de Montréal, des Québécois exaspérés campent aux abords des bureaux de Service Canada.

Après la crise des missiles de Cuba, la crise des subprimes, la crise sanitaire et la crise migratoire, le Canada a-t-il inventé «la crise des passeports»?

Vendredi dernier, des personnes qui campaient devant un bureau de Service Canada à Laval pour renouveler leur passeport ont été expulsées des lieux, repartant les mains vides.

Exaspérés par les temps d’attente, des Québécois décident de payer entre $20 à $50 l’heure une personne qui attendra dans la file à leur place devant le bureau de Service Canada.

Les témoignages dans la presse se multiplient, faisant part d’expériences jugées quasi traumatisantes pour certains, révoltantes pour d’autres.

Même l’ancien chef de l’opposition officielle Mario Dumont a dû passer la nuit au Complexe Guy-Favreau à Montréal, où les policiers ont été appelés en renfort.
[…]

Le ministère de la Famille [responsable du dossier] explique que «l’augmentation des demandes de passeport dans tout le pays» a eu comme effet immédiat une «augmentation des délais de traitement des demandes de passeport».

La justification peut paraître raisonnable, donnant cette impression que le gouvernement a été pris par surprise par une duplication du nombre de demandes de passeport lors de ces dix dernières semaines.

Cependant, la moyenne hebdomadaire de demandes de passeports entre le 1er avril et le 13 juin n’a rien d’exceptionnel.

En effet, selon le dernier rapport annuel du Programme de Passeport, le ministère avait l’habitude de délivrer entre 4,7 et 5,1 millions de passeports par an de 2013 à 2018.

Cela correspond à une moyenne hebdomadaire de 90 000 à 98 000 passeports.

Conséquemment, «cette hausse massive de la demande de passeports» déplorée par [la ministre responsable du dossier] Karina Gould n’est même pas un retour à la normale pré-pandémique.

République bananière : 6 ans après le début du fiasco Phénix, le gouvernement Trudeau a toujours de la difficulté à envoyer un chèque de paie à ses fonctionnaires.

En fait, elle correspond à la moitié de la moyenne hebdomadaire des années pré-pandémiques. Cette augmentation de la demande de passeports était probablement prévisible avec les assouplissements des mesures concernant les voyages hors Canada.

Manque d’anticipation majeure de la part du gouvernement fédéral?

>>> Lire l’article complet d’Henri Chevalier

Pour en savoir plus :

Chaos pour les passeports: «une république de bananes» | Actualités | Le Droit – Gatineau, Ottawa

Richard Martel exaspéré par les files d’attente aux bureaux des passeports | Radio-Canada.ca

Du camping pour avoir accès au bureau des passeports à Place de la Cité | JDQ (journaldequebec.com)

Laval: évacués avant d’avoir leur passeport | JDM (journaldemontreal.com)

Voyage au pays des Soviets | La Presse

Mario Dumont passe la nuit en file pour un passeport: «ils traitent le public comme du bétail» | TVA Nouvelles

Nouvelle intervention policière dans un bureau de passeports | Le Devoir

Six ans plus tard, le « cauchemar » de Phénix hante toujours des fonctionnaires | Radio-Canada.ca

Voir également

Étude indépendante : le Québec pourrait économiser plus d’un milliard par an en rapatriant l’assurance-emploi

Henri Lamontagne et Eugène d’Estimauville de Beaumouchel > L’an dernier, des autonomistes albertains ont publié …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.