Accueil / Société / Armes d’assaut à Kahnawake : L’État québécois prêt à agir contre le blocus mohawk

Armes d’assaut à Kahnawake : L’État québécois prêt à agir contre le blocus mohawk

TVA Nouvelles >

Des Mohawks de Kahnawake possèdent des fusils d’assaut de type AK-47, a affirmé mercredi le premier ministre du Québec, François Legault.

En dévoilant cette information qu’il détient «de très bonne source», il dit vouloir faire comprendre à la population pourquoi la Sûreté du Québec (SQ) tarde à démanteler la barricade érigée sur les rails du Canadien Pacifique (CP) à Kahnawake, au sud de Montréal.

Malgré une injonction obtenue par la compagnie de transport ferroviaire mardi, cette barricade a été renforcée mercredi matin avec un chargement de roches.

François Legault n’a pas précisé si les «armes offensives» détenues par les Mohawks se trouvaient sur la réserve ou à l’endroit où a été érigée la barricade.

Il a qualifié la situation de «très délicate» en disant vouloir laisser la SQ «faire sa stratégie» afin de signifier l’injonction aux manifestants puis défaire le blocus.

«Je ne veux pas avoir sur ma conscience que des policiers soient blessés suite à une intervention», a-t-il expliqué.

Selon le chef caquiste, une intervention policière est toutefois devenue nécessaire pour régler cette crise.

>>> La suite de l’article de l’Agence QMI.

Voir également

Ensauvagement de Montréal : les gangs exécutent des innocents dans le cadre d’un jeu sadique

Journal de Montréal > Le phénomène du scoring, qui pourrait être responsable d’au moins une des …

Un commentaire

  1. Il faut démantelé les barricades a kahnawake au plus vite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.