Accueil / Multiculturalisme / « Buy Black » : Une application pour l’achat entre Noirs bientôt à Montréal

« Buy Black » : Une application pour l’achat entre Noirs bientôt à Montréal

The Montreal Gazette >

Le mois dernier, le gouvernement du Québec a lancé le Panier bleu, une liste d’entreprises québécoises, afin d’encourager les gens à acheter localement; maintenant, un groupe de Montréalais présente un site Web et une application téléphonique encourageant les communautés noires à acheter des commerces tenus par des Noirs.

UP: Unite and Prosper est en préparation depuis un an.

Créé par l’organisation à but non lucratif Orijin Village, le projet est né comme «un moyen de lutter contre les disparités affectant les communautés noires, et en particulier les entrepreneurs noirs», selon la co-fondatrice d’Orijin Village Carla Beauvais. La nouvelle application des Montréalais relie les entreprises noires aux consommateurs noirs.  « Nous voulions vraiment nous concentrer sur la façon dont la technologie peut être un moyen d’émancipation pour les entrepreneurs noirs. » Beauvais et ses partenaires ont été inspirés par le mouvement «buy black» aux États-Unis, qui met l’accent sur les avantages de conserver de l’argent dans les communautés noires.

Buy Black Movement 100,000 Poster | Buy Black Movement Store

Avec l’immigration massive, la racialisation des rapports sociaux va s’accélérer très rapidement

«Il existe de nombreuses statistiques démontrant le pouvoir d’achat des communautés noires», a-t-elle dit, «et l’importance d’un dollar restant dans la communauté. Il crée une économie circulaire. Ce genre de chose n’existait pas au Canada. Nous avons pensé: «Pourquoi ne pas l’amener ici?» Afin que les gens puissent le comprendre comme un moyen de lutter contre les disparités en modifiant vos habitudes de consommation. » UP: Unite et Prosper se concentreront sur le Québec et Toronto, dans un premier temps, dans le but de s’étendre à travers le Canada. L’engagement social n’est pas nouveau pour Beauvais, qui coordonne une table ronde annuelle pendant le Mois de l’histoire des Noirs; co-fondatrice du Gala Dynastie, honorant des personnalités noires; et chroniqueuse au Journal Métro.

[Article traduit de l’anglais par HQA.]

>>> La suite sur The Montreal Gazette.

Voir également

« Génocide », « croix gammée », « cruel » : les Mohawks exigent que la croix du mont Royal soit retirée

Métro > Lors d’une conférence de presse donnée au pied du mont Royal le 27 juillet dernier, …

5 commentaires

  1. C’est le début de la fin de l’identité québécoise

  2. Wow il vont vendre quoi la dessus des pute de la dope des armes et du poulet fwit

    Fucking ridicule

    Demain matin jva une app buy white et jme fait traiter de raciste sa marche dans les 2 sens sa aussi

    C’est le fun le racisme contre les blanc bande de dindu

  3. Bon bien communautarisme pour communautarisme, à partir demain jeudi 4 juin 2020, je n’achèterai plus que dans des magasinstenus par des blancs.

  4. Pourquoi un nom d’affaire en anglais? Vs êtes au Québec et non aux USA…. Désolée mais j’vais passer mon tour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.