Accueil / Société / Chemin Roxham : Aucun contrôle sur les 80 illégaux qui arrivent chaque jour

Chemin Roxham : Aucun contrôle sur les 80 illégaux qui arrivent chaque jour

Radio-Canada >

À ce jour, les migrants irréguliers souhaitant obtenir l’asile au Canada peuvent toujours traverser le chemin Roxham sans être forcés à un isolement.

On parle d’environ 60 à 80 migrants irréguliers qui traversent quotidiennement le chemin Roxham en ce moment, selon une estimation du président du syndicat des douanes et de l’immigration, Jean-Pierre Fortin.

Ces personnes proviennent des États-Unis, durement touchés par la propagation de la COVID-19, mais sont aussi susceptibles d’avoir traversé différentes frontières.

Souvent, ces personnes transitent par plusieurs pays avant d’arriver au Canada. Elles sont dans le besoin. Et on peut imaginer qu’elles ont fréquenté plusieurs personnes, souligne-t-il.

Le chemin Roxham, qui est situé à la frontière canado-américaine, à moins d’une heure de Montréal, permet aux migrants qui le traversent de venir présenter une demande d’asile au Canada. Cette possibilité est offerte dans le cadre de l’Entente sur les tiers pays sûrs.

Aux abords de cette route, rien ne semble avoir changé. Des agents de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) sont toujours présents et installés dans une bâtisse blanche, en attendant l’arrivée de migrants irréguliers, qu’ils transféreront au poste frontalier de Saint-Bernard-de-Lacolle. Des agents des services frontaliers se chargent par la suite du traitement des demandes d’asile.

Des milliers de passages

En 2019, plus de 16 000 personnes ont présenté au Québec une demande d’asile en utilisant, comme l’indique le gouvernement canadien, un « point d’entrée terrestre », soit, dans les faits, le chemin Roxham. En janvier 2020, on a dénombré 1115 passages.

Pas d’isolement obligatoire

Quelle est la procédure en vigueur? On demande aux demandeurs d’asile de se mettre en quarantaine. Il n’y a aucune obligation, regrette Jean-Pierre Fortin.

Il n’y aurait également aucune surveillance concernant le parcours de ces migrants, après leur arrivée, de la part des autorités canadiennes, reprend-il.

>>> Lire la suite sur Radio-Canada.

Voir également

Ensauvagement de Montréal : les gangs exécutent des innocents dans le cadre d’un jeu sadique

Journal de Montréal > Le phénomène du scoring, qui pourrait être responsable d’au moins une des …

2 commentaires

  1. Les quebecois francophones ressortez vos chapelet, parce que la noyade migratoire se poursuit. Peut importe Legault au Québec, ou Justin Trudeau a ottawa rien ne change. Je me demande pourquoi les québécois ne se tient pas debout. Il y’a de quoi à avoir honte.

  2. Tout ce qui arrive dans le monde actuellement est voulus et penser depuis longtemps par les psychopathe en tout genre qui nous gouverne des sociopathe …que ce soit pandemie ou immigration islamik les deux prolifère comme un cancer qui s,insinue dans l.organisme des sociètée ne ne laisson pas se généraliser car celui ci continuras jusqu.a la mort de sin hôte https://canalisations-marie.blogspot.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.