Accueil / Société / La Hongrie inscrit la défense de la famille traditionnelle dans sa constitution

La Hongrie inscrit la défense de la famille traditionnelle dans sa constitution

RT France >

Afin de «protéger l’enfant contre les possibles interférences idéologiques ou biologiques», la notion traditionnelle de «genre» ainsi que l’interdiction d’adopter pour les couples de même sexe sont désormais inscrites dans la Constitution hongroise.

Le Parlement hongrois a adopté le 15 décembre plusieurs textes jugés conservateurs visant à protéger la structure familiale traditionnelle, l’un inscrivant la notion traditionnelle de «genre» dans la Constitution, l’autre interdisant de facto l’adoption aux couples de même sexe. L’éducation est assurée conformément aux valeurs fondées sur l’identité constitutionnelle et la culture chrétienne [du pays].

«La mère est une femme, le père est un homme», décrète un amendement à la charte fondamentale approuvé grâce au soutien des députés de la majorité, selon le site officiel de l’Assemblée hongroise.

Ce texte définit le sexe comme étant uniquement celui de la naissance, et ajoute : «L’éducation est assurée conformément aux valeurs fondées sur l’identité constitutionnelle et la culture chrétienne [du pays].»

Dans son argumentaire, le gouvernement justifie cet amendement par la nécessité de «protéger l’enfant contre les possibles interférences idéologiques ou biologiques» du monde occidental moderne.

Le Parlement a en outre voté une loi autorisant seulement les couples mariés à adopter des enfants, ce qui exclut en pratique les homosexuels qui n’ont pas le droit de s’unir en Hongrie. Des dérogations peuvent être accordées dans des cas exceptionnels. Depuis le mois de mai, il est déjà légalement interdit d’inscrire un changement de sexe à l’état civil dans ce pays d’Europe centrale, membre de l’Union européenne (UE).

> Lire la suite sur RT France.

Voir également

Ensauvagement de Montréal : les gangs exécutent des innocents dans le cadre d’un jeu sadique

Journal de Montréal > Le phénomène du scoring, qui pourrait être responsable d’au moins une des …

5 commentaires

  1. Le Quebec est devenu moux. Pis ca ne se produira jamais au Quebec.

  2. Les quebecois ne se tiennent pas debout.

  3. Les quebecois sont trop moux. Gang de pisous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.