Accueil / Multiculturalisme / Les islamistes menacent de quitter le Québec pour rejoindre le Manitoba multiculturel

Les islamistes menacent de quitter le Québec pour rejoindre le Manitoba multiculturel

Radio-Canada >

Plusieurs femmes musulmanes installées au Québec voient d’un bon œil la publicité du premier ministre du Manitoba, Brian Pallister, visant à inciter les personnes touchées par la Loi sur la laïcité de l’État du Québec à venir travailler dans sa province.

La campagne de communication lancée jeudi courtise les Québécois qui se sentent discriminés par la loi sur la laïcité interdisant les signes religieux pour les employés de l’État en position d’autorité. En référence à la Loi, communément appelée loi 21, la publicité énumère 21 raisons de s’établir au Manitoba.

Seeba Chaachouh, une musulmane voilée, est en troisième année de droit à l’Université McGill, à Montréal. Selon elle, depuis l’adoption de la loi, ses perspectives d’avenir se sont rétrécies considérablement.

La femme de 24 ans sait que cette invitation du Manitoba ne veut pas dire qu’elle ne subira aucune discrimination. Elle trouve néanmoins encourageante la prise de position de Brian Pallister contre la loi, alors que le gouvernement fédéral reste réservé sur le sujet.

Au Québec, cette campagne a été critiquée par le premier ministre François Legault, qui y voit une ruse politique et répète que la loi a été décidée par les Québécois et par les Québécois seulement.

L’appel des Prairies

Pourquoi n’irais-je pas à un endroit où je me sens bienvenue, demande Seeba Chaachouh. Selon elle, l’opération de communication du premier ministre manitobain va au-delà de la simple manœuvre politique. Quitter le Québec après son diplôme est devenu une option qu’elle étudie de plus en plus sérieusement.

Je sais que, si je vais là-bas, ils regarderont mes compétences plus que ce que je porte sur la tête.

Seeba Chaachouh, étudiante québécoise

Même constat pour Shahad Salman, une avocate en relations publiques de Montréal. Elle a trouvé amusant le clin d’œil entre la loi et les 21 raisons de venir au Manitoba. À 32 ans, elle envisage aussi de quitter la Belle Province, mais aurait préféré ne pas avoir de loi 21.

Toutefois, les mouvements entre les deux provinces ne sont pas légion. En 2018-2019, seulement 341 personnes ont quitté le Québec pour s’établir au Manitoba, et 799 autres ont fait le chemin inverse.

>>> La suite de l’article de Radio-Canada.

Voir également

« Génocide », « croix gammée », « cruel » : les Mohawks exigent que la croix du mont Royal soit retirée

Métro > Lors d’une conférence de presse donnée au pied du mont Royal le 27 juillet dernier, …

16 commentaires

  1. J’espère sincèrement que ces quelques personnes finiront par comprendre le bon sens et continueront d’enrichir notre culture. Par contre si elles sont religieuses à l’excès au point de refuser de se plier à une loi modérée et inclusive, eh bien qu’elles partent. Bonne chance, si elles vont au Manitoba, elles verront ce qu’est le vrai racisme.

  2. 21 raisons de ne pas aller au Manitoba

    1.Exploitation sexuelle
    https://ici.radio-canada.ca/info/videos/media-8093087/un-rapport-sur-exploitation-sexuelle-souleve-controverse-au-manitoba

    2.Système de santé
    https://ici.radio-canada.ca/amp/1160847/orsw-reorganisation-service-sante-manitoba-gouvernement

    3.Les précipitations
    https://www.lesoleil.com/actualite/le-manitoba-pourrait-recevoir-50-cm-de-neige-dans-certaines-regions-244310da345e260ab480b0ddcba2e5eb

    4.Les conservateurs
    https://www.journaldemontreal.com/2019/09/10/les-conservateurs-remportent-leur-pari-au-manitoba

    5.Le déménagement de la statue de Louis Riel , loin du parlement.
    http://www.mhs.mb.ca/docs/mb_history/42/rielstatue.shtml

    6.Le français malmené
    En 1890, l’Assemblée législative du Manitoba déclare la province officiellement anglophone[2].

    7.La loi Thornton
    https://ici.radio-canada.ca/info/videos/media-7453758/il-y-a-100-ans-la-loi-thornton-abolissait-lenseignement-en-francais-au-manitoba

    8.Louis Riel
    https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Louis_Riel

    9.Les crimes sont à la hausse
    https://ici.radio-canada.ca/amp/1232277/crime-criminalite-winnipeg-rapport-police-statistique-canada-saint-boniface

    10.Les taux de criminalité au nord
    https://ici.radio-canada.ca/amp/719459/taux-criminalite-nord-manitoba-statistique-canada

    11.Les plus haut taux d’homicide au Canada
    https://globalnews.ca/news/4347007/manitoba-has-highest-homicide-rate-in-canada-violent-crime-up-in-both-winnipeg-and-manitoba/

    12.Crimes par 100 000 habitants
    https://www.journaldemontreal.com/2019/07/22/moins-de-meurtres-mais-plus-de-fraude-et-dagressions-sexuelles-au-pays
    Taux de criminalité*
    Saskatchewan 11 461
    Manitoba 9392
    Alberta 8607
    Colombie-Britannique 7400
    Terre-Neuve et Labrador 5546
    Nouveau-Brunswick 5301
    Nouvelle-Écosse 5075
    Île-du-Prince-Édouard 4678
    Ontario 4113
    Québec 3304
    Canada 5488

    13.Aucune ville manitobaine dans le top des plus sécuritaires
    https://www.macleans.ca/news/canada/canadas-safest-places-2019/

    14. La haine
    https://www.cbc.ca/news/canada/manitoba/winnipeg-hate-crime-hoax-anti-semitism-1.5112111

    15.Francophobie
    1971 : Le recensement fédéral rapporte un taux d’assimilation des francophones de 50,9 % en Alberta, de 43,8 % en Saskatchewan et de 30 % au Manitoba. Malgré cela, aucune mesure n’est prise par le gouvernement.
    https://www.imperatif-francais.org/articles-imperatif-francais/articles-2017/racisme-et-francophobie-2/

    16.Crime anti-francophone
    Jacqueline Blay n’oubliera jamais l’incendie des bureaux de la Société franco-manitobaine. C’était en 1983, alors que le Manitoba traversait l’une de ses pires crises linguistiques, des militants francophobes y avaient carrément mis le feu en pleine nuit.
    https://www.ledevoir.com/politique/canada/474876/l-epanouissement-de-la-francophonie-manitobaine

    17.Les Premières Nations du Manitoba ont les pires conditions de vie du Canada
    https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/704587/autochtones-canada-pire-condition-vie-document-federal

    18.Santé : Un écart se creuse entre les Premières Nations le reste de la province
    https://ici.radio-canada.ca/amp/1305257/sante-premieres-nations-autochtones-ecart-manitoba

    19.Les autochtones du Manitoba vivent dans les maisons les plus délabrées au pays
    https://www.lapresse.ca/actualites/201602/01/01-4945898-les-autochtones-du-manitoba-vivent-dans-les-maisons-les-plus-delabrees-au-pays.php

    20. Si les fermes deviennent de plus en plus grandes, c’est alors directement lié à un modèle de production qui cause beaucoup de dégâts à l’environnement.
    https://ici.radio-canada.ca/amp/1038876/terres-agricoles-manitoba-agriculture-economie

    21.Winnipeg

  3. Mon Dieu!

    Drôle de chantage^^ Mais oui! Partez!!!

  4. Personne ne vous empêchera de rechercher votre mieux-être, tout en vous rappelant que la loi 21 vise à vous intégrer à notre Nation sans obliger un coeur d’aimer.

  5. Pauvre vous. Le Quebec devrait vivre sous votre régime religieux à votre façon. Oubliez cela ça n’arrivera pas. Bon voyage à vous et à la douzaine d’autres incompris. A j’oubliais merci de votre gratitude, de vous avoir instruit en partie,à nos frais.

  6. Donc, ils n’ont rien compris a cette loi, son histoire et surtout rien compris à la culture québécoise. Je ne suis surtout pas un raciste étant français avec des ancêtres nord-africain et marié à une personne de descendance antillaise.

    La séparation de l’église (incluant toutes religions) et de l’état est une direction prise par le Canada et le Québec dès le 18e siècle.

    Le Canada (Québec inclus) dans la Charte des droites Canadiennes inclus des droits fondamentaux d’acceptation et d’égalité totale de toutes les religions, l’ethnicité, le sexe, l’âge, et même les différences physiques

    Section “Libertés fondamentales”
    —> liberté de conscience et de religion

    Section “ Droits à l’égalité”
    La loi ne fait acception de personne et s’applique également à tous, et tous ont droit à la même protection et au même bénéfice de la loi, indépendamment de toute discrimination, notamment des discriminations fondées sur la race, l’origine nationale ou ethnique, la couleur, la religion, le sexe, l’âge ou les déficiences mentales ou physiques.

    On peut bien voir que le Canada (incluant le Québec), depuis sa création a inclus et embrassé l’égalité et le droit à tous de pratiquer la religion de leur choix ou de n’en pratiquer aucune. Comme exemple, Montréal et peut-être un des meilleurs exemples de cette réalité d’acceptation.

    La séparation de l’état et des religions permet justement de créer des institutions étatiques neutres qui montre bien le respect de ses droits et libertés pour tous.

    La loi 21, n’est pas une loi discriminatoire, au contraire, elle permet de préciser cette séparation de l’état et des religions afin que tous, quelque soit leurs religions soit traiter de façon égale.

    La loi 21 interdit le port de signe religieux pour tous les groupes qui représente l’état au service des citoyens.
    Allant du président de l’assemblée nationale, juges, greffiers, commissaires, ministre de la justice, procureur général, certains avocats, agents de la paix (policiers) et les dirigeants et enseignants d’un établissement d’enseignement.

    Cette loi permet d’assurer pour tous personnes vivant au Québec que TOUTES les interactions du gouvernement dans leurs vies sera libre de toutes connotations religieuses qui pourraient contrevenir à une impartialité due à des références religieuses intrinsèques aux individus qui sont en position de pouvoir ou d’influence de la population.

    En effet, si un juge de paix, un professeur, un policier ou autre représentant du gouvernement auprès de la population revêt un signe religieux apparent, il démontre qu’il adhère et sera guider par des principes qui peuvent être différents, et même contraires aux lois du pays et qui ne respecte pas nécessairement, et même contraire aux croyances des personnes recevant le service.

    La loi 21 est là pour protéger le droit fondamental des individus de toutes religions d’être traités d’une façon impartiale au Canada et au Québec.
    Les personnes qui dénigrent la loi 21 ne saisissent pas ces points importants ou démontre bien que leurs religions et plus importantes que les droits constitutifs canadiens d’égalité.

    • Merci c’est très bien expliqué.
      Tout ce qu’on entend, c’est que les islamistes ne pourront pas porter de signe religieux dans certains emplois et qu’ils trouvent ça injuste.
      Je n’avais pas compris grand chose de cette loi avant vos explications.

    • « La loi 21 interdit le port de signe religieux pour tous les groupes qui représente l’état au service des citoyens ». Petite correction: ce ne sont pas tous les employés qui donnent des services au nom de l’état qui sont contraints de retirer leurs signes religieux: seulement ceux en position d’autorité. par exemple une infirmière, un employé d’hydro ou de la SAAQ ou SAQ n’est pas régit par la loi.
      Aussi, vous devez retirer Canada de la phrase: « La loi 21 est là pour protéger le droit fondamental des individus de toutes religions d’être traités d’une façon impartiale au Canada et au Québec ». La loi ne s’applique qu’au Québec… sinon c’est clair et limpide!Merci Patrick

  7. Mais c’est parfait alors et bon débarras.

    • Les personnes qui veulent vivre en marge des lois votées au Québec ne sont pas les bienvenues dans notre belle province. Mais cèst parfait alors et bon débarras. Tout à fait dàccord avec Michelle

  8. bonne idee ,,,si vous penser que sais mieux que le quebec

  9. on fournis même les conteneur pour vous déporter si vous voulez !!!

  10. Bien franchement, si ces femmes musulmanes ne sont pas capables de s’adapter au Québec, bonne chose qu’elles partent au Manitoba. Je suis allé en Égypte. Là-bas, pas de niaisage. Même si tu es touriste, tu dois passer inaperçu et, pour les femmes, te déguiser comme eux. Mais ces gens-là qui viennent s’installer ici n’ont aucun respect pour notre culture. J’ai travaillé avec des musulmans qui ont quitté leur pays parce qu’ils dénonçaient l’intolérance. Eh bien, ce sont les pire intolérants que j’ai jamais rencontré. S’il faut faire une campagne de financement pour les aider à partir, c’est certain que je vais contribuer !

  11. By by by ma être très franc ON VOUS AIME PAS voilà tout un peuple égoïste moi moi moi ont est écoeuré d’entendre parler de vous ont dirais qu’il y a juste vous sur la terre

    Bon débarras

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.