Accueil / Multiculturalisme / Les militants noirs veulent angliciser le Québec tandis que les Amérindiens appellent au boycott du prochain spectacle de Lepage

Les militants noirs veulent angliciser le Québec tandis que les Amérindiens appellent au boycott du prochain spectacle de Lepage

HQA >

Non contents d’avoir fait annuler le spectacle SLAV de Robert Lepage, les militants racialistes de SLAV Resistance (sans accent !) revendiquent maintenant l’anglicisation totale des politiques culturelles du gouvernement du Québec.

 

Il n’aura fallu que quelques jours pour découvrir le caractère anti-québécois de toute l’affaire

 

Pendant que les militants de la cause noire obtiennent des concessions de plus en plus grandes de la part des lâches et veules institutions culturelles québécoises, c’est au tour des Autochtones de revendiquer l’annulation du prochain spectacle de Lepage, Kanata.

 

La pleurniche des minorités victimaires devient insupportable

 

Radio-Canada :

La controverse qui a forcé l’annulation du spectacle SLĀVpourrait prochainement toucher un autre projet du metteur en scène Robert Lepage. Dans une lettre ouverte, une vingtaine de personnalités autochtones dénoncent l’absence de membres de leurs nations dans la production Kanata, présentée à Paris à partir de décembre.

Plus nous ferons de concessions, plus les militants des différents lobbys ethniques auront des revendications radicales.

Il est temps de comprendre que la lutte « antiraciste » n’est que le nouveau paravent multiculturaliste de l’extrême-gauche canadienne pour continuer son long combat contre le Québec.

 

Voir également

« Génocide », « croix gammée », « cruel » : les Mohawks exigent que la croix du mont Royal soit retirée

Métro > Lors d’une conférence de presse donnée au pied du mont Royal le 27 juillet dernier, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.