Accueil / Multiculturalisme / Les musulmans inondent les commissions scolaires de demandes d’accommodements

Les musulmans inondent les commissions scolaires de demandes d’accommodements

Journal de Montréal >

Les commissions scolaires de la région de Montréal sont submergées par les demandes de congés religieux, a révélé la Fédération des commissions scolaires du Québec.

«L’an dernier, la Commission scolaire de Montréal (CSDM) a reçu plus de 500 demandes de congés religieux de la part de son personnel», a rapporté, mercredi, la présidente de la FCSQ Josée Bouchard, alors qu’elle participait à la consultation publique sur le projet de loi 62 sur les accommodements religieux.

[…]

La CSDM n’est pas seule à vivre une telle situation, a précisé Mme Bouchard. Les commissions scolaires de Laval et de la Montérégie, où l’immigration est en forte hausse, doivent composer avec des demandes d’accommodements religieux. «On s’en va vers une immigration croissante. Laval est rendue avec autant d’immigrants qu’à Montréal; en Montérégie 20% de la clientèle est immigrante. On le voit aussi au centre du Québec, un peu partout», a soutenu la présidente.

Des tensions

De telles demandes de congés créent des iniquités et des tensions au sein du personnel. «Ça peut être des journées de maladie prises dans leurs banques de congés. Quand on accorde ces journées-là, il faut embaucher un remplaçant, il y a des coûts rattachés à ça. Il y a franchement iniquité pour notre personnel qui ne demande pas ce type de congé», a confié Mme Bouchard en entrevue.

Certaines demandes sont particulièrement difficiles à solutionner. Il est arrivé, à quelques reprises au cours des derniers mois, qu’un père de famille musulman refuse de discuter avec l’enseignante et la directrice de l’école fréquentée par son enfant parce que sa religion lui interdit de transiger avec des femmes. Dans au moins un cas, l’école a dû joindre l’imam local pour agir comme intermédiaire entre lui et l’école.

[…]

Par ailleurs, l’Association québécoise des Nord-Africains pour la laïcité est venue dire que les demandes d’accommodements religieux proviennent d’agents islamistes qui cherchent à «défier leur pays d’accueil».

>>> Lire l’article de Régys Caron.

Voir également

Racisme systémique, CHSLD 2SLGBTQIA+, écoles genderqueer : les revendications délirantes de Fierté Montréal

L’Hebdo Journal > MONTRÉAL — De retour pour une 15e année à partir de lundi, …

6 commentaires

  1. Les quebécois ne faites pas la même chose comme en France. C’est tout ce que Jai a dire

  2. Cousins du Québec vous êtes dans une sacrée merde si vous laisser faire ils demandent toujours plus plus !! Nous avec notre laïcité ont arrive à les contenir maa as is dure dure mais chez nous les congés de ne change pas congé à noel jours de l’an Mardi Gras Pâques 1 mai les Le 8 mai le 14 juillet vacances scolaires puis le 1 novembre le 11novembre il me semble rien avoir oublié !!!! Nous sommes leurs hôtes eux ce sont invité ce n’est pas à nous pays de longue date profondément catholique à changer nos dates de congés !!! Pour faire plaisir à des nouveaux venus si cédez un doigt ils vous volent le bras il faudra que vous leurs cédiez jusqu’à jours ou le Canada sera devenue une terre de l’islam !!!ont nous critiquent mais nous ne lâcherons pas les français sont des révolutionnaires et nous ne céderont JAMAIS !!! Attention les cousins vous allez vous faire BOUFFER je suis vraiment triste pour vous faites la révolution et virez moi tous ces dirigeants LAXISTES !! Courage ont est de tout cœur avec vous !!!! Une cousine de paris

  3. Pour etre un emmigrant de longue date je suis ancien belge et au Quebec depuis 1969 et bien je veux vous dire ca n’as pas ete facile pour moi ayant 11 ans dans ce temps c’etais plus les enfants de mon age qui ne m’acceptais pas a cause de mon parler ( accent) et moi je ne l’ai comprenais pas
    Mais je me suis adapter en j’ai pris l’accent Quebecois
    Depuis ce temps plus de problème.
    Ce qui me déprime le plus c’est les nouveaux émigrants et leur foutus religions ,pour ma part je me suis conformer au loi du Canada et du Quebec, mais je vois maintenant que c’est émigrants veulent nous gérer
    Avec leur Religions. Désoler le gouvernement mais vous allez devoir mettre vos culottes aussi non les musulmans vont contrôler le Quebec et le Canada il ne veule pas ce conformer retourner l’ai dans leur pays point a la ligne . Merci de me lire

  4. Je me demande pourquoi autant d’arabe au Québec . Dans quelques année il pourrait y avoir une balkanisation du Québec.

    • Avec votre respect, connaissez-vous la Charte des droits et libertés? Elle garantit la liberté et les droits de chaque citoyen. Elle a été omis au Canada afin de préserver un pays libre et démocratique. Je répète et met l’accent sur le mot « Libre », car il est assez important à prendre en compte. Si c’était nous qui immigrerions dans un autre pays, on souhaiterait être acceptés et accueillis d’une bonne manière et sans discrimination. Le Québec n’a pas perdu son identité, la province est simplement plus enclin à la diversité. Nous devrions faire de même et les accepter. À toutes les personnes qui se promènent avec des colliers en croix en signe de religion, devrions-nous les interdire, car l’ensemble de la population n’est plus autant pratiquante? Non, la liberté d’expression de quelconque manière est la bienvenue dans notre province.

  5. Avec l’Algérie comme premier pôle d’immigration au Québec, comment s’en étonner ? Un moment donné, faut se poser les vraies questions et pas s’enfarger dans les fleurs de lys du tapis. Quand on fait entrer des musulmans dans une province décléricalisée où Réseau Contact a remplacé la messe dominicale, faut pas ensuite s’étonner que le fait religieux s’installe. L’islam ne se vit pas a moitié. Le mot « islam » veut dire « soumission » et le Coran est assez binaire: « tu es croyant ou mécréant ». Et quand on connait le sort des mécréants, pas étonnant que si nombreux s’y soumettent.
    Le problème de l’immigration au Québec (comme en France), c’est pas l’immigration en tant que telle que le choix des migrants. Étant donné que la bien-pensance gauchiste a interdit la discrimination religieuse (et la Charte Canadienne enfonce les clous du cercueil), il est impossible de se poser la question de la possible dissolution ou non de la part importée dans celle indigène. Le résultat est non, mais la réponse est interdite.
    La France a un problème historique de colonialisme avec les pays du Maghreb et d’Afrique Noire. Elle est devenue la colonie de ses anciennes colonies parce qu’elle s’est couchée sous le poids du politiquement-correct, véritable agent euthanasique des sociétés occidentales.
    Mais le Québec a choisi sa propre mort. Personne ne l’a obligé à faire du fait francophone le critère de sélection qui devait masquer le critère d’assimilation. Au lieu de franciser sur place, il a choisi d’importer la langue française-seconde, même si la première est l’arabe et qu’elle vient avec mosquée, voiles, halal, charia et sexisme.
    Comme on fait son lit, on se couche. Malheureusement, c’est beaucoup trop tard pour le Québec comme c’est mort pour la France.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.