Laith Marouf, qui a également fait l'éloge du martyr islamique et célébré la mort de soldats américains, était payé 470$ par jour par Patrimoine Canada.
Accueil / Multiculturalisme / Un « antiraciste » subventionné par Ottawa crache sur les Québécois et prône le meurtre des Juifs

Un « antiraciste » subventionné par Ottawa crache sur les Québécois et prône le meurtre des Juifs

TVA Nouvelles >

Patrimoine canadien réévalue le financement accordé à un organisme «anti-raciste» basé à Montréal qui tient comme consultant principal un homme ayant traité les francophones de «french frogs» et tenu des propos violents envers les Israéliens.

Laith à Washington DC.

Le Centre communautaire d’appui aux médias (CMAC) est l’organisme où travaille Laith Marouf, un militant antiraciste, propalestinien et anticolonialiste impliqué depuis plus d’une vingtaine d’années dans des médias communautaires de la région montréalaise.

En vertu du Programme d’action contre le racisme de Patrimoine canadien, le CMAC a touché 133 822 $ en septembre 2021 pour une série de conférences à travers le pays portant sur la diversité culturelle dans l’espace médiatique canadien.

Marouf faisant l’éloge du djihad.

Des propos haineux

À plusieurs reprises au courant des derniers mois, le militantisme de M. Marouf a cependant versé dans l’excès, se livrant à des injures racistes et des propos violents sur Twitter qui lui ont déjà valu une suspension par le passé.

«J’ai une devise : la vie est trop courte pour des chaussures avec lacets ou pour (entertaining) les Juifs suprématistes blancs avec autre chose qu’une balle dans la tête», écrit-il.

En avril, le gouvernement Trudeau faisait encore l’éloge du grand antiraciste Laith Marouf, soit bien après sa suspension de Twitter pour « conduite haineuse ».

Dans une autre publication, il qualifie les Juifs israéliens de «sacs à merde braillards (loud mouthed)» qui «reprendront leur rôle de petites putes de leurs maitres suprématistes blancs chrétiens/séculaires».

M. Marouf n’en a pas que contre les Juifs. Dans un combat de coqs sur Twitter en juillet, le militant s’est servi à au moins 7 reprises de l’expression «frog» pour dénigrer son interlocuteur francophone. «Le français est une langue moche» et les «frogs ont un quotient intellectuel de moins de 77», se plait-il à lancer entre deux blagues sur les recettes à base de grenouille.

Marouf méprise les francophones et les Québécois même s’il vit sur notre territoire.
[…]

La subvention de Patrimoine canadien est tombée quelques mois à peine après que M. Marouf a été suspendu de Twitter pour «conduite haineuse», en juillet 2021.

[…]

Le CMAC avait aussi reçu plus de 30 000 $ pour que le CMAC participe à des instances du CRTC. En tant qu’analyste et expert-conseil, M. Marouf a touché 470 $ par jour pour ses contributions.

Ottawa a finalement coupé le financement du CMAC et a dénoncé les propos antisémites du principal intéressé… mais pas ses propos francohobes!
[…]

>>> Lire le texte complet de Raphaël Pirro et de l’Agence QMI

Pour en savoir plus :

Trudeau government claim outrage at ‘anti-racism’ consultant they were praising as recently as April | National Post

Propos antisémites : Ottawa cesse le financement d’un groupe antiracisme | Radio-Canada.ca

Voir également

La définition d’un Blanc selon Ottawa : une personne qui « accepte la suprématie blanche et le colonialisme »

Eugène d’Estimauville de Beaumouchel > Récemment, Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) a rendu publique …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.