Accueil / Multiculturalisme / Djihad en France : Décapitation dans une Église, attaque contre des policiers, etc.

Djihad en France : Décapitation dans une Église, attaque contre des policiers, etc.

Valeurs Actuelles >

Ce jeudi matin, une terrible attaque a été perpétrée à Nice, dans une basilique, faisant au moins trois morts [Une femme âgée aurait été décapitée, voir plus bas, NDLR]. Une autre attaque au couteau a également eu lieu à Avignon durant cette même matinée selon Europe 1. Une troisième attaque au couteau a également eu lieu devant le consulat français de Djeddah en Arabie Saoudite. A Lyon, un homme a également été arrêté alors qu’il brandissait un couteau de trente centimètres. A Sartrouville, un attentat à la voiture piégée envers une église aurait été déjoué.

Moins de deux semaines après la décapitation de Samuel Paty par un musulman tchétchène, au nom d’Allah, le terrorisme islamiste a encore frappé le territoire national. L’attaque a été perpétrée à l’arme blanche, ce jeudi matin, aux alentours de 9 heures, dans la basilique Notre-Dame de Nice. Trois personnes sont mortes des suites de cette attaque, dont une femme, qui a été décapitée par l’assaillant, selon les informations rapportées par Europe 1. Une de ces trois personnes, un homme – qui s’évère être le sacristain, a été égorgée. Blessé par balle par la police, l’auteur de cette attaque, né en 1999 et se nommant Brahim O., a été interpellé et transporté à l’hôpital. Selon le député LR Eric Ciotti, le terroriste serait un tunisien clandestin arrivé en Europe par l’île de Lampedusa « il y a peu de temps ». Le Parquet national antiterroriste (PNAT) a ouvert une enquête pour «assassinat» et «tentative d’assassinat». Le président de la République, de son côté, a annoncé qu’il se rendrait immédiatement sur place. Une minute de silence a été observée ce matin à l’Assemblée nationale et au Sénat, dans la foulée de cette énième attaque meurtrière.

>>> Lire la suite sur VA.

Une photo de l’assaillant neutralisé

 

Victime décapitée dans l’église, assaillant arrêté… ce que l’on sait de l’attentat de Nice

[…]

Trois personnes ont été tuées dans cette attaque.

Une femme de 70 ans aurait été décapitée par l’assaillant, comme le rapporte BFM.

Le sacristain de la basilique, celui qui fait office de gardien de ce lieu de culte aurait d’abord été frappé avant d’être égorgé. Il s’appellait Vincent et était âgé de 55 ans, père de deux enfants.

« Il faisait très bien son métier de sacristain, c’était quelqu’un de très gentil. Il avait juste ouvert l’église, il n’y avait pas d’office », a expliqué le père Gil Florini, curé à Nice.

Et une troisième victime, une femme qui a été poignardée, a réussi à s’enfuir. Elle est arrivée à se réfugier dans un bar voisin de l’église. C’est là qu’elle est décédée succombant à ses blessures.

D’après les témoins, juste avant de mourir, elle aurait déclaré : « Dites à mes enfants que je les aime. »

>>> Lire la suite sur Midi Libre.

Voir également

Racisme systémique, CHSLD 2SLGBTQIA+, écoles genderqueer : les revendications délirantes de Fierté Montréal

L’Hebdo Journal > MONTRÉAL — De retour pour une 15e année à partir de lundi, …

2 commentaires

  1. Il y aura quon le veut ou non un clash de civilisation.

  2. De toute facon, cest de la propagande.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.