Crédit photo : Agence QMI, Maxime Deland
Accueil / Multiculturalisme / Émeutes raciales à Montréal : pillage et vandalisme au nom de l’antiracisme

Émeutes raciales à Montréal : pillage et vandalisme au nom de l’antiracisme

RT France >

Des milliers de personnes ont défilé le 31 mai à Montréal pour dénoncer le racisme et les violences policières lors d’une manifestation, qui a dégénéré en affrontements et pillages dans la soirée.

Pendant environ trois heures, plusieurs milliers de personnes ont sillonné dans le calme le centre-ville de Montréal le 31 mai en fin d’après-midi. Ils défilaient en «solidarité» avec les manifestations qui ont lieu aux Etats-Unis en réaction à la mort de George Floyd, Afro-Américain de 46 ans qui a succombé lors de son interpellation.

Mais peu après l’ordre de dispersion en début de soirée, des violences ont éclaté en centre-ville lorsqu’un groupe de manifestants a lancé des projectiles contre les forces de l’ordre. La police a répliqué par des tirs de gaz lacrymogènes.

La SSJB a fait les frais des vandales

 

Black Lives Matter : la question raciale américaine amenée au Québec

 

La destruction et l’ensauvagement de Montréal

 

Plusieurs vitrines de commerces ont été saccagées par des casseurs, dont l’un a été filmé par les télévisions en train de s’enfuir avec une guitare électrique volée dans un magasin de musique. 

 

>>> La suite sur RT France.

Voir également

« Génocide », « croix gammée », « cruel » : les Mohawks exigent que la croix du mont Royal soit retirée

Métro > Lors d’une conférence de presse donnée au pied du mont Royal le 27 juillet dernier, …

Un commentaire

  1. Les antiracistes sont incapables de contrôler le mépris que nous, les Québécois, leur inspirons.
    J’appartiens au Québec.
    Ils n’appartiennent pas au Québec. Ils appartiennent au Canada.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.