Accueil / Multiculturalisme / Émeutes raciales américaines : lynchages de Blancs, fusillades et pillages

Émeutes raciales américaines : lynchages de Blancs, fusillades et pillages

HQA >

Même si les médias de masse s’efforcent de faire l’impasse sur l’intensité des émeutes raciales américaines, le degré de violence est trop grand pour être complètement invisibilisé.  Le narratif médiatique des manifestations « pacifiques » est en train de s’écrouler totalement face au chaos sécuritaire actuel.

Un commerçant blanc lynché par une foule noire.

 

Un camionneur blanc lynché par une foule noire.

 

Un gérant blanc assommé par une foule noire pour avoir appelé la police.

 

Fusillade contre les forces de police. 4 policiers blessés.

 

Une église de Washington incendiée.

 

Une propriétaire blanche défendant son commerce agressée par des Noirs.

 

Boutique pillée au nom de « l’antiracisme »

Invasion d’un domicile sur fond de chaos sécuritaire.

De l’utilité pour les Blancs américains d’être armés.

 

Le chaos actuel peut permettre à Trump de se présenter comme le parti de l’ordre, ce qui facilitera sans doute sa réélection.

Espérons qu’il fasse plus que des gazouillis sur Twitter et qu’il rétablisse réellement la paix civile au sud de notre frontière.

 

Voir également

« Génocide », « croix gammée », « cruel » : les Mohawks exigent que la croix du mont Royal soit retirée

Métro > Lors d’une conférence de presse donnée au pied du mont Royal le 27 juillet dernier, …

3 commentaires

  1. Selon le Buteau of Justice Statistics qui a déposé son rapport de l’année 2018 ce mois-ci il y a eu 593,598 actes de violence inter-raciale aux USA cette année-là. 90% de ces actes de violence inter-raciale ont ete commis par des Noirs envers des Blancs.

    Voir :

    https://www.fdesouche.com/1269803-etats-unis-hors-homicide-90-des-victimes-de-violences-interraciales-entre-noirs-et-blancs-sont-des-blancs__trashed-2

  2. Moi ca fait longtemps que j’ai peur des noirs. Quand j’en vois un, je change de trottoir. L’autre jour je me suis retrouvé par erreur dans montreal-nord et j’ai eu la peur de ma vie. Les noirs te regardent de telle façon que tu comprends très vite que le blanc n’est pas le bienvenu. C’est un territoire qui n’est plus au Québec. C’est certain que j’y remettrai plus jamais les pieds.

  3. Je ne savais pas que les noirs sont criminogène que ce soit au états unis d’Amérique ,ou au Canada.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.